AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : l’interdiction du Burkini dans une piscine fait polémique (vidéo)

Algérie : l’interdiction du Burkini dans une piscine fait polémique (vidéo)

Algérie – Le maillot de bain pour femmes musulmanes, appelé le Burkini, serait interdit dans une piscine à l’Ouest du pays, ce qui a créé une certaine polémique sur les réseaux sociaux.

En effet, cette annonce a secoué les plateformes des réseaux sociaux en Algérie, d’après la pancarte d’une piscine dans un hôtel à Tlemcen, le Burkini, qui est censé être l’habit permettant aux femmes musulmanes de se baigner en conformité avec la pudeur islamique, serait interdit au sein de l’établissement. Dzair Daily vous relate les détails en ce vendredi 09 juillet 2021, d’après la vidéo publiée par Echorouk News TV.

Dans le détail, après la France et de nombreux pays européens, le tour est venu pour l’Algérie. Certains hôtels auraient banni le Burkini de la liste des vêtements autorisés pour la baignade dans leurs piscines privées. La cause serait que cet habit représenterait un danger pour les utilisateurs du bassin.

En outre, ce maillot de bain qui a été inventé par une styliste australienne d’origine libanaise est censé concilier sports nautiques et croyance religieuse. Ce dernier couvre la totalité du corps de la femme voilée, laissant apparaître le visage, les mains et les pieds. En sus, il est fabriqué de la même matière élastique qu’un maillot ordinaire.

Algérie : le Burkini revient encore une fois au cœur des débats

Certes, ce n’est certainement pas la première fois que ce vêtement crée polémique auprès des femmes musulmanes. En particulier, en Europe. D’autant plus qu’avec le début de chaque saison estivale, de nombreux hôtels apportent un changement sur leur politique de communication et les services proposés.

Cette fois, la décision revient à l’hôtel Renaissance à Tlemcen, qui a mis en avant l’interdiction du port du Burkini dans sa piscine. De ce fait, cette annonce a suscité le mécontentement de nombreux internautes. Ces derniers qui se sont étonnés qu’une telle chose arrive dans un pays musulman et conservateur.

Par conséquent, les commentaires se sont enchaînés durant ces dernières 24h. Parmi les plus marquants ceux qui se demandent s’il y aurait une loi bien précise pour justifier de tels actes. Tandis que d’autres racontent carrément qu’ils ont vécu la même mésaventure dans un des établissements hôteliers de l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes