Algérie : inquiétude sur la vente de la viande d’âne à Oran

Algérie – L’inquiétude plane sur la vente de la viande d’âne dans la wilaya d’Oran. Plusieurs têtes d’ânes égorgés ont été retrouvés à même le sol ces derniers jours. Dzair Daily vous apporte les détails dans son édition d’aujourd’hui, 2 janvier 2022. 

Les Algériens ont-ils encore mangé de la viande d’âne ? La viande d’âne pourrait bien être de retour dans les boucheries algériennes, plus précisément, à Oran en Algérie. Où plusieurs têtes d’ânes égorgés ont été retrouvés éparpillées ici et là dans plusieurs quartiers de la wilaya. Semant la terreur et l’inquiétude parmi les citoyens de la ville. 

La viande d’âne revient au cœur de l’actualité en Algérie avec cette actualité. L’organisation algérienne pour la protection et d’orientation du consommateur à Oran a réussi une fois de plus à révéler ce qui se tramait dans le quartier de Bouamama. Un nombre important de têtes d’ânes a été saisi par la gendarmerie nationale. Echorouk rapporte l’information dans son édition d’aujourd’hui. 

En effet, cette trouvaille, s’est faite à la suite de la découverte de plusieurs têtes d’ânes égorgés. Ce qui a semé la panique des citoyens de la région. Ainsi et par crainte que cette viande d’âne ne soit écoulée et consommée par les particuliers algériens. La Gendarmerie a procédé à une vaste opération de recherche qui a abouti à cette saisie. 

Algérie : de la viande d’âne dans les assiettes des Algériens 

Ce n’est pas la première fois que cette viande est vendue aux consommateurs algériens, à leur insu. Des trafiquants d’ânes tuent les bêtes et les distribuent ensuite à certains bouchers complices qui la font passer pour de la viande bovine ou ovine. De mauvaise qualité, la viande de l’âne est vendue au même prix que celle de l’agneau ou du mouton

Ce trafic représente donc un marché juteux pour les revendeurs d’ânes qui n’hésitent pas à en faire leur petit commerce. Surtout après l’arrêt d’importation de la viande. De la viande d’âne a ainsi longtemps été servie dans les assiettes des citoyens algériens. C’est toujours d’après la même source susmentionnée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes