Algérie : Des inondations à Médéa, Batna et M’Sila causent 06 décès (vidéo)

Algérie – De fortes pluies torrentielles sur les wilayas de Médéa, Batna et M’sila ont provoqué des inondations et crues soudaines qui ont causé le décès de 06 individus.

- Advertisement -

En effet, la soirée du 03 mai 2021 fut dramatique pour les habitants de certaines régions du pays, à la suite des intempéries. De même que le bilan provisoire des décès, causés par les crues soudaines et inondations provoquées par les pluies torrentielles en Algérie sur les wilayas de Médéa, Batna et M’sila, s’élève jusque-là à 06 personnes, rapporte Echaab.

En outre, les services de Protection civile de la commune de Beni Slimane de la wilaya de Médéa ont pu déterrer trois (03) corps sans vie. Il s’agit des cadavres de deux hommes âgés de 35 et 52 ans et d’une fillette de 13 ans. Tous sont décédés à la suite de ces importantes inondations.

Toutefois, dans la même wilaya, deux enfants ont été repêchés par les hommes de la Protection civile. Les fillettes ont été retrouvées alors qu’elles étaient submergées d’eau toujours dans la commune de Beni Slimane. Cela dit, leur état de santé reste stable et elles sont hors du danger.

Tandis qu’à Batna, deux corps ont été repêchés après avoir été violemment emportés par les eaux. Ainsi qu’une sixième victime a été repêchée par ses proches cette fois. Il s’agit d’une petite fille issue de la commune de Magra dans la wilaya de M’sila.

Une cellule de crise mise en place par le Wali de Médéa

En effet, Djahid Mous, le wali de Médéa a mis en place une cellule de crise durant la soirée de ce lundi 03 mai 2021. Cela, dans le but de suivre, observer et garantir l’intervention rapide des agents de la Protection civile. Le même responsable a surtout instruit à ces services de venir en aide rapidement aux citoyens dans les conditions climatiques que la wilaya a observées.

De plus, selon le communiqué rendu public, le Wali a ordonné de mettre à disposition l’ensemble des mécanismes et mesures. Et ce, pour intervenir, notamment, dans les communes les plus atteintes. Tels que Beni Slimane, Sidi Naâmane et El Azizia.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes