26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 13 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : cette infraction au Code de la route est passible d'une...

Algérie : cette infraction au Code de la route est passible d’une amende minimale de 5.000 DA

Publié le

- Publicité -

Automobile – Souvent commise, cette infraction au Code de la route est punie d’une amende d’un montant minimal fixé à 5.000 DA en Algérie. Dzair Daily vous rapporte tous les détails dans la suite de ce numéro du samedi 15 avril 2023.

En effet, les règles de la route se voient souvent enfreindre par les automobilistes qui ignorent parfois la dangerosité de leurs actes. Pour remédier à cela, les services de la Gendarmerie nationale veillent au bon fonctionnement du trafic routier. S’adressant à l’ensemble des conducteurs en Algérie, l’organisme a mis en garde contre une infraction au Code de la route passible d’une amende minimale de 5.000 DA.

Effectivement, c’est par le biais d’une publication sur sa page Facebook officielle que la filiale de la GN, « Tariki », que les mêmes services ont communiqué une note importante. La Gendarmerie nationale a ainsi mis en garde les automobilistes contre le non-respect d’une plaque routière. Il s’agit du panneau « Stop » indiquant un temps d’arrêt à une intersection.

- Publicité -

Dans le détail, le même communiqué a évoqué l’obligation de s’arrêter complètement devant le panneau de signalisation routière « Stop ». Le conducteur doit alors s’arrêter dans un endroit stratégique de sorte qu’il puisse avoir une visibilité dans les deux sens. Et de s’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacles gênant le champ de vision de l’automobiliste.

Griller un panneau de signalisation Stop : voici ce que risque l’automobiliste

En effet, en cas d’un non-respect du panneau, une sanction sera appliquée à l’auteur de la contravention. L’absence de l’arrêt complet à un signal stop est alors considérée comme une infraction punie par l’article 66/D4. Le conducteur encourt une amende minimale estimée à 5.000 DZD, précise la même publication.

Par ailleurs, la Gendarmerie nationale a mis en garde contre une autre infraction au Code de la route. Il s’agit de céder la priorité dans un rond-point et un carrefour à sens giratoire. Toute sorte de violation de cette règle routière entraînera une sanction. Conformément à la loi n° 04-381 du 28 novembre 2004, les contrevenants risqueront une amende s’élevant à 5.000 DZD.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -