Votre Argent

Impôts en Algérie : Vers un allègement fiscal dans la LFC 2020

1
impots lfc 2020
S'abonner :

Algérie – Le Président Tebboune a fait savoir que la LFC 2020 prévoit une réduction des impôts. Un allègement qui va dans le sens de ses « promesses »; visant à « rehausser le pouvoir d’achat des citoyens ».

Le Président de la république, Abdelmadjid Tebboune a indiqué, lors d’une entrevue accordée à des responsables de médias nationaux; diffusée vendredi soir sur la télévision et la radio nationales, que « la LFC 2020 ne prévoyait pas [dans le contexte actuel frappé par la rareté des ressources financières]; l’augmentation des impôts mais [au contraire] une réduction » et un allègement fiscal.

Selon lui, rapporte l’Agence officielle APS; la LFC 2020 permettra une croissance des recettes fiscales à travers l’élargissement de son assiette et l’allègement d’une partie des impôts. Il s’agit, entre autres, de la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA); et de la suppression de certaines autres taxes.

Selon la même source, la Loi de Finances Complémentaire 2020 comprendra également des dispositions visant à resserrer le contrôle sur les opérations d’importation; pour éviter le phénomène néfaste de la surfacturation.

Dans le même contexte, le chef de l’Etat a précisé que « Tout produit pouvant être fabriqué localement sera interdit à l’importation »; et d’ajouter que seule « l’importation des intrants utilisés par les opérateurs dans la production de produits à des taux d’intégration locale élevés sera autorisée ». Quant à la réduction des dépenses de fonctionnement de l’Etat fixé à 30%; le président Tebboune a affirmé que ce taux est « susceptible d’être augmenté si nécessaire ».

Une LFC 2020 au « secours des plus démunis »

Pour rappel, le ministre des finances, Abderrahmane Raouya, a souligné le 29 avril dernier qu’il existe une volonté et un effort de réduction des recettes de l’Etat; et progressant « au jour le jour ». D’après lui, la rationalisation des dépenses et les facilitations pour le recouvrement fiscal [afin d’aider le tissu productif national à tenir bon]; se poursuivent dans en vue de contourner les effets de la crise sanitaire.

La Loi des Finances Complémentaire 2020, dont l’avant-projet a été examiné lors du Conseil des ministres du 26 avril dernier; viendra endiguer la crise économique et amortir le choc pétrolier, et permettre par là de protéger les franges les plus vulnérables qui restent une priorités pour le gouvernement, a explicité le premier responsables du secteur des finances en Algérie.

Article recommandé :  Algérie : Vers l'assouplissement des mesures fiscales et des impôts ?

Coronavirus/Algérie : Bilan de 4447 cas, 463 morts et 1936 guéris

Article précédent

Vols Algérie/France : Les réservations d’Air France pour juin 2020 raflées

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Abdellah

Il faut supprimer les billets de 2000Da de la circulation,les pièces de 200Da,de 100Da,remplacer les pièces par des billets.par la suite retirer les pièces de 50Da. Et surtout le travail de la terre , comme occupation principale.il faut revaloriser le travail et le dinar.pour l’agriculture il faut revoir le système de concessions…