AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : « Pas d’importation de voitures de moins de 3 ans...

Algérie : « Pas d’importation de voitures de moins de 3 ans en 2021 », selon un expert

Algérie – Un expert dans le domaine de l’automobile s’exprime au sujet de l’importation des voitures de moins de 3 ans et indique que cela ne sera pas possible en 2021.

En effet, l’expert en automobile et journaliste, Ibrahim Aziz, a précisé qu’il n’y aura pas d’importation de voitures en Algérie de moins de 3 ans en 2021, sur le plateau d’Ennahar TV, en se fiant aux données actuelles concernant les réserves de change du pays et les démarches déjà entreprises dans ce processus. C’est ce qu’on a rapporté ce jeudi 19 mai 2021.

Dans le détail, dans une vidéo mise en ligne par la chaîne TV le mardi 18 mai 2021, l’intervenant s’est exprimé au sujet de l’importation des véhicules. Il a déclaré, que d’après son expérience dans ce secteur d’activité et ses connaissances, il serait impossible que l’Algérie puisse importer des voitures neuves ou d’occasion avant la fin de l’année en cours.

En outre, en se prononçant davantage, il a indiqué qu’en dehors du cahier des charges qui a déjà été établi et rendu officiel, cela implique la mise en place de décrets exécutifs par le gouvernement. Ces derniers qui n’ont pas encore été constatés. Mais aussi, l’application de l’ensemble des conditions contenues dans le cahier de charges.

Automobile : l’Algérie ne pourra pas importer des voitures en 2021 ?

Toutefois, en tenant à appuyer ses arguments davantage, le spécialiste a cité en exemple l’importation des véhicules hybrides ou électriques. Sachant que le nouveau texte exige aux concessionnaires l’importation d’un quota de 15% de ce type d’automobile. De ce fait, il a révélé que ce serait vraiment bénéfique pour l’Algérie qu’elle puisse se tourner vers ce secteur.

Cependant, il a annoncé que l’opération ne peut être effective dans un futur proche. D’autant plus, qu’il a précisé qu’il faut d’abord préparer le terrain, former les professionnels dans ce domaine. Mais aussi, mettre en place un réseau de distribution électrique, ainsi que les bornes. L’expert a estimé qu’il faut avant tout mettre des normes d’homologation pour se lancer dans cette activité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes