Algérie : L’importation gelée de voitures (neuves – occasion) flambe les prix

Algérie – Suite à plusieurs facteurs, dont le gel de l’importation de voitures d’occasion et neuves, les prix des automobiles ont flambé sur le marché, ce qui rend ces dernières inaccessibles pour quasiment la plupart des citoyens algériens. 

- Advertisement -

En effet, c’est ce qu’a été constaté, ce 27 février 2021, au marché hebdomadaire de Mesra à Mostaganem. De nombreux citoyens ont été abasourdis en s’apercevant que les prix des voitures d’occasion étaientt excessivement élevés en Algérie. Ils égalent, voire sur passait, dans beaucoup de cas, ceux d’achat à l’état neuf d’il y a quelques années. En fait, ledit marché a recouvert ses portes après plus d’un an de fermeture et d’inactivité. Et ce, suite à la crise sanitaire du coronavirus. 

C’est donc avec un grand enthousiasme que des citoyens algériens, projetant d’acquérir une voiture s’y sont rendus tôt le matin, afin de se faire une première idée sur le prix des automobiles. Mais qu’elle a été leur surprise en constatant que les prix des automobiles  étaient très élevés, voire inaccessibles.

| Lire aussi : Algérie : Le marché des voitures d’occasion de Tidjelabine rouvre

Le problème étant surtout au niveau des prix, car selon des citoyens présents sur place, les voitures étaient disponibles et en grand nombre. C’est donc bredouille que ces mêmes personnes ont quitté le marché de Mesra. Et la plupart ce sont d’ailleurs réunis sur un seul mot. Ils ont ainsi déclaré que le gel de l’importation de voitures d’occasion et neuves en Algérie est le facteur principal de cette flambée des prix. 

La flambée des prix des voitures d’occasion au marché de Mesra : Témoignage de quelques citoyens 

Pour illustrer ces propos, nous avons pu relever quelques témoignages diffusés sur la chaîne d’informations Ennahar TV. En outre, il y a un certain individu qui a déclaré qu’un simple citoyen ne pourrait jamais acquérir une voiture avec de tels prix. 

Il continue en proférant que seuls les riches pouvaient acheter avec les prix actuels. Un autre témoin a vu son rêve d’acheter une voiture s’évanouir. Cela en constatant qu’une simple Maruti Suzuki coûtait pas moins de 670.000 Da. Tandis qu’une Peugeot 207 valait 1.670.000 Da. 

| Sujet connexe : Automobile en Algérie : Hausse des prix des voitures et des interrogations

Ainsi, au vu de cette hausse impressionnante des prix des automobiles en Algérie, acquérir une voiture est devenu quasi impossible. Un projet inaccessible pour beaucoup. L’intervention du gouvernement et le dégel de l’importation de voitures d’occasion et neuves seront alors les seules solutions pour régulariser les prix des automobiles en Algérie, selon une large partie des avis. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes