21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : Importation automobile, voitures électriques.. Les instructions de Tebboune

Algérie : Importation automobile, voitures électriques.. Les instructions de Tebboune

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, donne de nouvelles instructions au sujet de l’importation automobile, lors de sa dernière rencontre avec les membres du gouvernement.

En effet, lors de la dernière réunion du Conseil des ministres qui a eu lieu, ce dimanche 18 avril 2021, le Président de la République est revenu sur le dossier d’importation automobile en Algérie. Il a notamment donné de nouvelles instructions relatives à l’activité, rapporte Algérie Eco.

En outre, d’après le communiqué rendu public suite à cette rencontre, le ministre de l’Industrie, Mohamed Bacha en l’occurrence, s’est exprimé au sujet du secteur des voitures en Algérie. Le responsable a même donné une présentation sur le projet du nouveau décret exécutif à mettre en place.

- Publicité -

Dans le détail, le nouveau texte viserait à compléter et modifier le décret exécutif n°20-227 du 19/08/2020. Ce dernier qui a été mis en place par l’ancien ministre, Ferhat Aït Ali. Et ce, dans le but de fixer les clauses et les dispositions à prendre pour débuter l’activité d’importation de véhicules neufs par les concessionnaires.

Automobile en Algérie : « Une approche qui allie simplification et efficacité », indique Tebboune

En effet, le Président de la République a donné les instructions nécessaires pour la reprise de cette activité en Algérie. Il a indiqué qu’il faudrait « adopter une approche qui allie simplification et efficacité avec coordination entre les différents secteurs en vue de lutter contre tous les phénomènes de fraude et d’escroquerie autour des conditions fixant l’exercice de cette activité. »

Ainsi, Tebboune a précisé qu’il serait tout aussi important de ne pas négliger l’aspect environnemental. Cela, en se fiant aux normes internationales de sécurité. Mais aussi, en se tenant aux exigences d’alimentation du marché local en carburant. Cela, dans le but de codifier l’activité d’importation des voitures.

- Publicité -

Par ailleurs, le Chef d’Etat a notamment mis l’accent sur le fait que la cylindrée du moteur ne doit pas être supérieure à 1,6 litres. De ce fait, les concessionnaires doivent importer des véhicules dont la cylindrée est inférieure ou égale à 1,6 litres. Cependant, les particuliers peuvent, quant à eux, importer des voitures avec des moteurs plus puissants.

De plus, toujours dans une démarche écologique; le même locuteur a ordonné l’attribution d’un quota de 15% du total des véhicules importés. Ce dernier sera consacré à l’importation des voitures électriques, d’après la même source.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -