AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : l’impact de la reprise de l’importation des voitures sur les...

Algérie : l’impact de la reprise de l’importation des voitures sur les compagnies d’assurance

Algérie – Après que le gouvernement a autorisé l’importation des voitures de moins de 3 ans aux citoyens, découvrez l’impact que cette mesure aura sur les compagnies d’assurance. Tous les détails sont dans la suite de ces lignes du 13 octobre 2022.

En effet, la reprise des importations de voitures impactera l’activité des compagnies d’assurance en Algérie. Alors que le secteur de l’assurance était au point mort depuis plusieurs années. Cette nouvelle mesure risque de booster et de contribuer à sa croissance. Et ce, à partir de l’année prochaine, selon les prévisions des spécialistes. 

Dans le détail, les particuliers et les entreprises sont désormais autorisés à importer des voitures. Ce qui induira forcément une augmentation du parc automobile en Algérie. Et par là même, la demande augmentera au niveau des compagnies d’assurances. Qui seront sollicités par les citoyens ayant importé des véhicules.

Cette nouvelle mesure du gouvernement fera donc beaucoup d’heureux. Et les anticipations des experts en assurances sont optimistes. Ils espèrent ainsi que le secteur connaîtra une croissance de l’ordre de 2 à 3% dès l’année 2023. Il s’agit de ce que rapporte la chaîne de télévision Echorouk News Tv sur sa page Facebook officielle.

Algérie : Le secteur de l’assurance boosté par la reprise des importations de voitures

Dans ce contexte, le média sus-cité a contacté le directeur général de Salama Assurance, Mohamed Benarbia, qui a expliqué que l’augmentation attendue du nombre de voitures sur le marché algérien boostera le marché des assurances. Le nombre des contrats d’assurance souscrit devrait donc grimper en flèche dès que les Algériens commenceront à importer des véhicules.

Les acteurs du secteur de l’assurance se frottent déjà les mains à la perspective des chiffres d’affaires qu’ils s’apprêtent à réaliser. Ils espèrent ainsi qu’environ 100.000 véhicules seront importés durant l’année prochaine. Ce qui permettrait d’atteindre le chiffre de 3% de croissance. Les compagnies envisagent aussi de proposer de nouveaux produits d’ici là.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes