AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : Impact de la hausse des devises face au dinar sur...

Algérie : Impact de la hausse des devises face au dinar sur les monopoles

Algérie – Le spécialiste en économie, Ahmed Souahria, s’exprime sur l’impact de la flambée des principales devises étrangères face au dinar sur l’inflation, la non-disponibilité de certains produits ainsi que le phénomène des monopoles.

Lors d’un entretien à El Hayat TV, ce lundi 15 mars 2021, l’expert en économie, Ahmed Souahria, s’exprime sur l’effet exercé par la baisse du dinar, devant les principales devises étrangères, sur les monopoles en Algérie. La chute de la monnaie nationale flambe les prix des matières premières. Leur importation cesse alors d’être aussi accessible qu’auparavant. Par conséquent, les monopoles fluctuent, d’après le spécialiste.

L’orateur poursuit en soulignant par ailleurs que la chute de la valeur du dinar en Algérie, face aux monnaies fortes, est considérée comme l’une des raisons principales de l’inflation. Mais aussi, de la hausse des prix de certains produits et marchandises sur le marché local. D’où on peut constater leur rareté, notamment les biens de première nécessité.

| Lire aussi : Chute du dinar devant l’euro en Algérie : Zebdi défend la hausse des salaires

L’économiste évoque une crise financière qui persiste de plus en plus, et qui touche les différents aspects de l’économie nationale. La régression de la valeur de la monnaie nationale a entraîné des effets multiples. De ce fait, le coût de la production locale a augmenté.

Cette augmentation concerne notamment la plupart des ingrédients importés en devise forte. Il est à noter que la majorité des factures d’importation des matières premières sont réglées en dollar américain (USD). Récemment, il se trouve que la devise étrangère a atteint un record historique face au dinar algérien (DZD). 

| Sujet connexe : Algérie : La chute du dinar face aux devises amplifie l’inflation

Résultat, il y a eu donc l’émergence ou la consolidation de divers monopoles. Mais aussi une certaine rareté des denrées. L’expert ajoute à cela, le fait que des citoyens affluent sur différents articles sur le marché. Finalement, ces aliments s’affichent sur les rayons à des prix excessifs, depuis maintenant plusieurs semaines.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes