21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : l'imam poignardé juste après la prière

Algérie : l’imam poignardé juste après la prière

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’imam de la mosquée Ali ibn Abi Talib dans la commune de Maghnia a été poignardé sous l’épaule après la prière du Dhuhr.

L’assaillant avait agressé un jeune homme et lui avait causé des blessures au visage. Puis, il s’est pris à l’imam de la mosquée après la première prière de l’après-midi dans cette localité de l’Ouest de l’Algérie. Selon des sources du média arabophone Ennahar, l’auteur est originaire de Hammam Boughrara. Il avait auparavant agressé un enseignant du Coran. Il a aussi porté atteinte à une mosquée en l’endommageant.

Les mêmes sources ont indiqué qu’on a effectué des analyses et des radiographies sur l’imam. Après tous ces examens médicaux, la blessure s’est avérée très grave. Elle nécessite alors des soins intensifs pour tenter de dépasser le stade de danger. Selon le médecin suivant l’état de l’imam, la blessure a atteint le poumon. Et une intervention chirurgicale d’urgence sera impérativement pratiquée.

- Publicité -

Une délégation officielle rend visite à l’imam à l’hôpital 

Le directeur des Affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya de Tlemcen a rendu visite à la victime. Le chef de daïra et le chef de service de l’Éducation coranique l’ont accompagné. Le secrétaire de wilaya aussi ainsi que les membres de la Coordination nationale des imams et des employés des Affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya de Tlemcen.

L’objet de ce déplacement est de s’enquérir de l’état de santé de l’imam algérien qui a subi une attaque à l’arme blanche au sein même de la mosquée dans laquelle il conduit les prières quotidiennes. La communauté nationale des imams ne pourrait être que sous le choc. La Toile, quant à elle, est en effervescence après la propagation de la triste nouvelle.

Nombreux sont les internautes qui n’arrivent pas à assimiler un acte pareil. Comment peut-on agresser avec sang froid un homme de religion ? En plus, au niveau même du lieu sacré où il exerce ses fonctions de “guide des fidèles”.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -