AccueilActualitéAlgérie : un hôtel récemment visité par Emmanuel Macron fermé pour cette...

Algérie : un hôtel récemment visité par Emmanuel Macron fermé pour cette raison

Algérie – Après le passage du président français, Emmanuel Macron, un hôtel dans la wilaya d’Oran ferme pour cette raison. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans ce numéro du jeudi 15 septembre 2022.

En effet, le président français, Emmanuel Macron, avait séjourné en Algérie le 25 août dernier dans une visite officielle de trois (3) jours, lors de cette visite, le chef d’État français s’est rendu à Oran et a dîné en privé dans un prestigieux hôtel de la wilaya, à savoir, l’hôtel Liberté. Cela dit, ce dernier a fermé ses portes juste après. 

En marge de sa visite officielle de trois jours en Algérie, le susdit dirigeant s’est déplacé jusqu’à Oran. Macron a alors été hébergé pour une nuit dans l’hôtel Liberté situé dans la capitale de l’ouest. Plusieurs jours après son départ, l’hôtel en question ainsi que trois autres hôtels du même groupe, ont fermé dans la foulée. Ceux dont le propriétaire est l’homme d’affaires Mohamed Affane.

La fermeture de ses quatre (4) établissements, selon un responsable de l’hôtel, serait due à des raisons techniques. En outre, la fermeture de ces quatre hôtels de luxe fait suite à une décision émanant du wali d’Oran. Ce dernier y a dépêché des commissions de contrôle technique, d’hygiène et de tourisme après le dîner organisé en l’honneur de Macron. Il s’agit de ce que rapporte le média Jeune Afrique

France – Algérie : la Première ministre française bientôt en Algérie ?

Dans un autre sillage, on apprend que la Première ministre française, Élisabeth Borne, envisage, à son tour, de visiter l’Algérie. Cette information a été relayée par le journal français Le Figaro. Ce dernier a souligné que les deux pays préparent actuellement ce voyage, sans pour autant avoir avancé de date.

Et si ce projet de voyage en Algérie se concrétise, plusieurs autres ministres français seraient de la partie. L’objet de cette visite selon la même source serait l’approvisionnement en gaz. Mais aussi des restrictions imposées sur le nombre de visas accordés par la France aux Algériens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes