AccueilActualitéAlgérieAlgérie : un hôpital de campagne offert par les USA sera prêt...

Algérie : un hôpital de campagne offert par les USA sera prêt dans une semaine

Algérie – Dans le cadre de la solidarité et pour l’aider à combattre la crise sanitaire du coronavirus, les USA ont offert un hôpital de campagne à l’Algérie. L’hôpital sera prêt d’ici une semaine. Plus d’informations sont disponibles ci-dessous, dans cette édition du samedi 07 août 2021.

La pandémie a envahi le pays et s’est propagée rapidement. L’Algérie fait face à une augmentation des cas de contamination. Les hôpitaux algériens sont pleins à craquer de malades atteints de la Covid-19. Dans le but de prêter main forte à l’Algérie, les USA ont construit un hôpital de campagne qui est un établissement de soins provisoire. Il sera envoyé vers l’Algérie la semaine prochaine.

En effet, c’est ce qu’a révélé le secrétaire d’Éat américain, Antony Blinken, sur son compte Twitter. Après s’être entretenu avec le ministre des Affaires étrangères Lamamra, le secrétaire a exprimé sa joie en annonçant la préparation d’un hôpital de campagne. L’hôpital sera disponible d’ici une semaine pour être enfin livré en direction de l’Algérie, d’après un article d’Algérie Eco.

Selon la même source, le secrétaire de l’ambassade des États-Unis s’est également exprimé, vendredi, à travers un communiqué publié sur sa page Facebook. Il a rappelé l’engagement des USA à aider l’Algérie contre cette crise sanitaire. Dont le don de vaccins à travers COVAX et plus de 04 millions de dollars d’aide d’urgence directe.

Il a également parlé de l’acheminement de l’hôpital de campagne vers l’Algérie en raison des débordements dans le système de santé que subit le pays à cause de la pandémie et son nouveau variant Delta.

Les efforts de l’Algérie pour varier son économie

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le ministre des Affaires étrangères, Lamamra, ont par la suite abordé le sujet de l’économie de notre pays. D’après eux, l’Algérie accomplit des efforts pour varier son économie dans le but d’acquérir plus d’investissements de différentes entreprises.

Les deux responsables, l’Algérien et celui des USA ont également parlé des priorités régionales et des développements en Libye. Ils se sont mis d’accord sur la nécessité que la Libye devienne un pays souverain harmonieux sans intervention politique étrangère.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes