28.9 C
Alger
28.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : « C'est l'homme qui est marginalisé et non la femme...

Algérie : « C’est l’homme qui est marginalisé et non la femme », déclare El Bey

Publié le

- Publicité -

Algérie – Sur le plateau du petit écran, le chanteur algérien Nacim El Bey a déclaré qu’aujourd’hui en Algérie, la femme n’est pas marginalisée, le chanteur a reconnu que c’est plutôt l’homme qui n’avait plus sa place en Algérie.  

Invité ce jeudi 03 décembre sur le plateau du journaliste Kada Benamar à l’émission « Raina Show », le chanteur et interprète de Mi amor a poussé un coup de gueule contre le militantisme féministe en Algérie. Selon Nacim El Bey, c’est l’homme qui serait marginalisé en Algérie et non pas la femme.

Alors que l’Algérie connait une recrudescence des cas de violences contre les femmes; plusieurs actrices de la jeune et de l’ancienne génération se sont unies pour dire stop au mépris et à la violence à l’égard de la femme. L’animateur de « Raina Show » et son équipe de chroniqueurs sont revenus sur cette fameuse vidéo de quatre minutes qui a circulé partout sur la toile, et a pris de l’ampleur dans tout le pays.

- Publicité -

En effet, interrogé sur son avis sur la mobilisation féministe, Nacim El Bey repousse entièrement l’idée que la femme n’ait pas sa place dans la société. Le jeune chanteur a rappelé la présence des femmes dans l’émission mais dans le monde du travail en général « La femme est pleinement présente dans la société, je la vois partout. Lorsque je prends un taxi, souvent ce sont des femmes qui sont au volant,  dans les bureaux administratifs. La femme existe, elle est parmi nous dans la vie de tous les jours et le monde professionnel  », ajoute-t-il.

Nacim El Bey estime que contrairement à la femme, l’homme algérien est exclu de la communauté

Dans le même contexte, l’invité de l’émission a estimé qu’actuellement l’homme algérien est désocialisé, moins intégré à la communauté « C’est l’homme qui est exclu, c’est plutôt lui qui a du mal à trouver un emploi, nous les hommes devrions donc aussi sortir, nous mobiliser pour réclamer nos droits », confie Nacim El Bey.

En sus, le journaliste et animateur phare de Echorouk TV; a confessé qu’en réalité quelques actrices de la vidéo en question avaient moins leurs place que d’autres. En évoquant l’absence des grandes actrices algériennes telles que Nawal Zaatar ou encore Amel Himar «…je ne voudrai pas dire pourquoi on ne retrouve pas ces artistes voilées dans la vidéo; pour éviter de déclencher une polémique. Par exemple pourquoi Amel Himar n’en a pas fait partie; Nawal Zaatar, Fatima Ouazanne qui était engagée dans la cause féministe ».

- Publicité -

D’ailleurs, les chroniqueurs ont notamment abordé la question de l’absence des artistes de la région Sud-Est de l’Algérie. Une question qui revient souvent dans les débats.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -