Algérie : les homicides en hausse et l’opinion publique affolée

Algérie – Les homicides et les crimes ont dernièrement connu une énorme hausse, d’où le bouleversement de l’opinion publique à ce propos. Dzair Daily, dans le numéro du 05 septembre 2022, vous dévoile tous les détails à cet égard, juste ci-dessous.

Le nombre d’homicides est en augmentation totale dans notre pays. À cet égard, les services de sécurité ne cessent d’enregistrer des assassinats et des meurtres ces derniers temps. En effet, le premier trimestre de l’année, 120 personnes ont commis 56 homicides. De quoi bouleverser l’opinion publique avec tous ces homicides en hausse en Algérie.

Mais aussi, il est question de 86 personnes en détention provisoire et de 25 autres placés sous contrôle judiciaire. Il s’agit des chiffres qu’a révélés la Direction générale de Sûreté nationale (DGSN) auprès d’El Watan. D’après le diagnostic du 2e trimestre 2022 émi par la DGSN, la brigade de la police judiciaire a traité 7.723 affaires. Et ce, à travers le territoire national, selon la source suscitée.

Pour lutter contre les diverses formes de criminalité, les services de sécurité mettent en place toutes les dispositions nécessaires. Il est à noter que plusieurs meurtres prémédités à l’arme à feu ou avec un couteau ont fait alourdir le bilan des assassinats. Selon la même source, un crime flagrant a eu lieu la semaine dernière à Annaba.

La criminalité volontaire est en hausse en Algérie 

Un homme a mis fin à la vie de sa femme et de ses trois (03) enfants. Suite à une tentative de suicide, le coupable est mis sous surveillance à l’hôpital Ibn Rochd à Annaba. En sus, récemment, un jeune homme de 28 ans a été poignardé lors d’une fête à Oued Ennil. Il faut savoir que la DGSN ne cesse de compter le nombre de crimes.

Rappelons, par ailleurs, le meurtre d’un autre citoyen à Soumâa avec l’implication de cinq (05) suspects. De suite, les services de la police judiciaire ont immédiatement lancé l’enquête. En fait, selon les sociologues et d’anciens officiers, la consommation de psychotropes serait derrière ces homicides. Il s’agit de ce qu’a rapporté le journal El Watan.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes