Algérie : Hausse spectaculaire de la fortune d’Issad Rebrab en 2020

Algérie – Dans le dernier classement des milliardaires arabes que le magazine économique Forbes Middle East vient de dévoiler, la fortune de l’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab a fait un bond spectaculaire.

À ce qu’il parait, le ravageur virus à couronne a épargné plusieurs grands patrons du monde arabe de ses désastres. La « maudite » année a en effet été fructueuse pour la deuxième fortune du monde arabe. D’après le média arabophone, Ennahar, le magazine économique Forbes Middle East a révélé que le fondateur et propriétaire de la plus grand premier groupe industriel privé en Algérie, Issad Rebrab, s’est encore enrichi depuis le début de la pandémie. 

Cependant, il n’est pas le seul à voir sa fortune croître rapidement. Les fortunes de deux (02) autres patrons du continent africain ont également augmenté spectaculairement en temps de crise. Il s’agit de l’homme d’affaires égyptien Nassef Sawiris et le magnat marocain Aziz Akhannouch. 

En définitive, tous les leaders du monde arabe cumulent une fortune globale de 58,1 milliards de dollars enregistrant de ce fait une hausse de 10,8 milliards de dollars comparativement au bilan du mois d’avril. Des chiffres hors normes de fortunes amassées grâce à leurs investissements dans plusieurs secteurs.   

Voici combien pèse Issad Rebrab aujourd’hui

Indétrônable, Issad Rebrab est le premier milliardaire arabe dont la courbe budgétaire a connu une belle évolution tout au long de l’année 2020. Dans le détail, la fortune du propriétaire du groupe familial Cevital a enregistré une hausse de 3,3 milliards de dollars. Il faut dire que le coronavirus qui a envoyé plusieurs au bord du gouffre a été une aubaine pour l’Algérien.

De ce fait, l’homme dont la puissance s’étend des deux côtés de la Méditerranée pèse aujourd’hui 7,5 milliards de dollars. Il se dispute désormais la première place avec le patron Nassef Sawiris. Celui-ci devance Issad Rebrab avec seulement 200 millions de dollars. Cela puisque le frère cadet de l’ex-associé de l’industriel algérien a gagné 2,7 milliards de dollars en ces derniers sept mois.

La fortune d’Akhannouch, quant à elle, a enregistré une hausse de 250%, soit 2,5 milliards de dollars. Le Marocain est désormais le troisième homme d’affaires arabe qui a vu sa fortune gonfler en temps de crise sanitaire. Toutefois, sa fortune reste loin des chiffres de ses devanciers. Il possède alors la somme de 3,5 milliards de dollars. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes