Votre Argent

Algérie : Hausse du salaire minimum (SNMG) et abolition de l’IRG

2
hausse salaire minimum irg
S'abonner :

Algérie – Le Conseil des ministres, sous la présidence de Tebboune; a annoncé ce 03 mai, la hausse du salaire minimum (SNMG) et la suppression de l’IRG pour les faibles revenus.

En effet, le Conseil des ministres a tenu, ce dimanche 03 mai 2020, une réunion via visioconférence sous la présidence de Abdelmadjid Tebboune; a pris une série de mesures, parmi lesquelles figurent la revalorisation du salaire national minimum garanti (SNMG) de 2000 dinars; et la suppression de l’impôt sur le revenu global pour les revenus faibles (inférieurs à 30.000 dinars).

Ainsi, à l’issue du Conseil, il a été décidé d’augmenter le salaire national minimum garanti (SNMG) de 2.000 dinars pour le porter à 20.000 dinars; et ce, à partir du 1er juin 2020.

Pour rappel, la révision du salaire national minimum garanti, communément appelé le SNMG (le Smic en Algérie); faisait partie du plan d’action de l’exécutif dirigé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad; dans le cadre de la politique salariale visant à consolider et renforcer la sécurité sociale et économique.

Revu légèrement à la hausse par le gouvernement Ouyahia en 2012; ce dernier s’élevait jusqu’ici à 18.000 dinars. Le 1er juin prochain, le SNMG (ou Smic) en Algérie passera officiellement à 20.000 dinars.

Suppression de l’IRG pour les faibles revenus

Durant le même Conseil des ministres, il a également été annoncé que l’exonération de l’impôt sur le revenu global (IRG) sur les salaires de moins de 30.000 dinars; entrera désormais officiellement en vigueur à partir du 1er juin 2020.

Soulignons que le Premier ministre, Abdelaziz Djerad avait annoncé en début d’année 2020, lors de l’adoption du plan d’action du gouvernement qu’il dirige; que l’exonération fiscale de l’IRG pour les revenus mensuels inférieurs à 30.000 Dinars, évoquée précédemment par le président Abdelmadjid Tebboune; sera décrétée avant la fin de l’année en cours. Le 1er juin prochain, la mesure de l’abolition de l’IRG pour les bas revenus entrera officiellement en vigueur.

Article recommandé :  Algérie : Voici le montant en Euros autorisé sans déclaration douanière

En outre, et à l’issue de la réunion, le conseil des ministres a également annoncé la réduction des dépenses de fonctionnement, de l’Etat et de institutions; passant de 30% décidée auparavant à 50%, à partir du 1er juin 2020.

Vols Algérie/France : Les réservations d’Air France pour juin 2020 raflées

Article précédent

Qualité internet 4G en Algérie : Les opérateurs de téléphonie mobile mis en garde

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

En fait c’est quoi l’IRG , impôts sur le revenu global ? Un retraité a t ‘il un revenu ou tout simplement une pension ? Ce retraite a payé son IRG pendant 32 ans et maintenant on l’impose doublement . Pourquoi ne pas songer à supprimer l’IRG pour tous les retraités ?
Un impôt est prélevé lorsque qu’on utilise dans notre travail les moyens offert par l’État , soit un bureau, une classe ou un édifice tous équipés de mobiliers de l’État. Un retraite n’utilisé plus rien , puisqu’il est chez lui.

chris

il a été décidé d’augmenter le salaire national minimum garanti (SNMG) de 2.000 dinars pour le porter à 20.000 dinars; et ce, à partir du 1er juin 2020.

le monde est heureux, mais le kg de pomme de terre coute combien ??? et les sardines etc…..

bien sur le salaire est de 20.000 dinars, la surprise bientot l augmentation des prix sur le marche

qu il aura une forte augmentation des prix …