AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : « Il y aura une hausse des prix des voitures...

Algérie : « Il y aura une hausse des prix des voitures », déclare Aissaoui

Algérie – Le président de l’Organisation algérienne pour la défense du consommateur ( HIMAYATEC ), déclare que les voitures d’importation connaîtront une hausse généralisée dans les prix.

- Advertisement -

En effet, lors d’un entretien accordé au média spécialisé Autobip, le président de l’Organisation algérienne pour la défense du consommateur ( HIMAYATEC ), Mohamed Aissaoui en l’occurrence, a déclaré que les prix des voitures d’importation observeront une hausse généralisée significative en Algérie.

Cette hausse serait expliquée, selon le même interlocuteur, par la forte demande que va subir le marché de l’automobile en Algérie; qui dépassera de loin l’offre. De plus, il estime qu’il sera très difficile de contrôler les prix. Sauf si le gouvernement décide de prendre des décisions objectives.

En exemple, le président de l’organisation a cité le lancement effectif de réels projets industriels en Algérie, basés sur la manutention. Car, il a déclaré que le pays ne peut pas lancer la fabrication automobile, sans penser à la manutention. Une manœuvre très importante, et qui permettra à l’Algérie d’être autonome dans ce secteur d’activité. 

Pour se faire, le secteur industriel doit développer une approche stratégique. En parallèle, il serait plus que nécessaire de répondre à la demande du marché. Sinon, il risquerait d’y avoir une hausse des prix significative comme, ce qui est observé actuellement, déclare Mohamed Aissaoui à Autobip.

| Lire aussi : Algérie : Le quota d’importation de voitures suffira pour baisser les prix ?

L’offre ne sera pas suffisante pour satisfaire la demande

Au sujet de la part totale d’importations des voitures destinée à l’Algérie, qui serait estimée à deux (02) milliards de dollars; le président de Himayatec, estime qu’elle serait insuffisante. Car, il déclare qu’il faudra une offre beaucoup plus importante pour satisfaire ce marché d’automobile. 

| Sujet Connexe : Date d’importation des premières voitures en Algérie : Ait Ali précise

Pour rappel, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, a déjà annoncé que le gouvernement algérien; aurait consacré un budget de deux (02) milliards de dollars; pour l’importation des voitures en Algérie. Jusque-là, neuf (09) licences provisoires ont déjà été octroyées aux concessionnaires désireux exercer cette activité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes