Algérie : vers la hausse du prix du tabac de 5 %

Algérie – Le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, a révélé que la taxe sur le tabac observera une hausse et va passer de 3 à 5 % et le prix haussera par conséquent. Retrouvez tous les détails dans cette édition du mardi 23 novembre 2021.

En effet, le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, a exposé la nouvelle loi de finances, hier, devant les députés au sénat, après qu’elle a été validée par la majorité des membres. De ce fait, il a tenu à livrer quelques chiffres et a parlé de la hausse de la taxe sur le prix du tabac en Algérie qui va passer de 3 à 5 %.

Au fait, d’après ce qu’a rapporté Echorouk News TV, le prix de la cigarette observera une hausse au cours de l’année 2022. Cette augmentation est due à l’introduction d’une redevance forfaitaire. Celle-ci a été fixée à 5 % au lieu de 3 %. Une taxe à imposer sur les ventes des produits de tabac.

En outre, au cours de cette même rencontre, le même responsable s’est exprimé davantage. Cela, dans le but d’appuyer son exposé. Il a précisé que cette hausse va garantir des revenus estimés à six (06) milliards de dinars. Qui seront versés au profit du Trésor Public.

Algérie : les citoyens mitigés face à la hausse du prix du tabac

Même si certains consommateurs de tabac commencent à se faire du souci et pensent déjà à l’impact de cette augmentation sur leurs portefeuilles. D’autres estiment plutôt que c’est une bonne chose. Et ce, en précisant que cette réforme va les pousser à prendre une décision radicale en quittant cette mauvaise habitude. Qui nuit, non seulement, à leur santé, leur entourage. Mais aussi, à l’environnement.

Cela dit, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a évoqué d’autres remaniements, qui sont en relation avec cette nouvelle loi. Il a parlé devant les députés du conseil de la nation des transferts sociaux. De plus, il a évoqué plusieurs chiffres en relation avec les budgets alloués aux différents secteurs économiques.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes