AccueilActualitéAlgérie : Hafid Derradji tacle Macron

Algérie : Hafid Derradji tacle Macron

Algérie – Le célèbre commentateur sportif algérien, à savoir Hafid Derradji, a fustigé la visite d’Emmanuel Macron en Algérie. Retrouvez plus de détails à propos de ce sujet dans la suite de ce passage du samedi 27 août 2022.

Vous n’êtes pas sans savoir que le commentateur sportif algérien le plus apprécié par les amateurs de foot du monde arabe a l’habitude de donner son point de vue sur divers sujets. Aujourd’hui, c’est à propos de la venue du président de la République française, Emmanuel Macron, en Algérie que Hafid Derradji a souhaité livrer le fond et la forme de sa pensée.  

Au fait, le Chef de l’Etat français a entamé, ce jeudi, sa visite de travail en Algérie.  Après son entretien avec le président Tebboune à Alger, c’est vers la capitale de l’Ouest algérien que le dirigeant français s’est rendu. Effectivement, il y a été accueilli, ce samedi, avec les honneurs par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra en l’occurrence. 

Une escapade diplomatique que le commentateur sportif de la chaîne qatarie beIN Sports semble très loin d’apprécier. Il a effectivement taclé Emmanuel Macron. Et cela au moment où certains ont fait savoir que ce dernier est venu en Algérie pour le gaz. Dans les deux paragraphes ci-dessous, vous trouverez les détails de ce qu’a mentionné Hafid Derradji dans son Tweet. 

« Macron n’a rien obtenu de sa visite en Algérie », Hafid Derradji

Dans le détails, l’ancien rédacteur en chef de la section des sports de l’ENTV a écrit : « Macron n’a rien obtenu de sa visite en Algérie parce qu’il n’a rien fourni en retour ».

Puis, l’ancienne coqueluche de la télévision algérienne a poursuivi en soulignant que « la France reste celle que nous connaissons ». « L’Algérie n’est plus ce qu’elle était », a-t-il en outre rédigé, visiblement de mauvaise humeur. Par ailleurs, Hafid Derradji a mis l’accent sur la fierté que portent les citoyens algériens pour l’histoire de leur pays.

« Nous sommes une grande nation fière de son histoire, de sa révolution. En plus de ses capacités à réaliser les aspirations de son peuple ». C’est donc sur cette note positive que le spécialiste de football a tenu à conclure son discours. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes