Algérie : Hafid Derradji tacle les consultants de la chaîne El Heddaf TV à propos de Belmadi

Foot – Le commentateur sportif, Hafid Derradji, prend la défense du sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, pris pour cible par les consultants d’El Heddaf TV. On vous relate tous les détails de cette actualité, dans cet article du 5 avril 2022.

L’ampleur que prend le sujet de la défaite de l’Algérie, et par conséquent, son élimination du Mondial 2022 ne fait que refléter la grandeur de cette équipe. Cependant, le sélectionneur national a enduré des tas d’accusations et a même été culpabilisé de cet échec. De ce fait, Hafid Derradji a décidé de sortir de son silence et dévoiler l’inédit à propos de Belmadi, pris pour cible en Algérie. Notamment par les consultants de la chaîne El Heddaf TV.

À travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux et reprise par DIA Algérie, le commentateur s’est mis à dénoncer la haine des analystes et consultants qui s’en prennent au coach Belmadi. Ainsi, Hafid Derradji a littéralement révélé que ces déclarations à l’encontre du sélectionneur DZ sont juste insensées et acerbes. Selon lui, ils ne portent que de la haine et de l’amertume envers tout ce qui est beau et réussi en Algérie, faisant ainsi allusion à l’entraîneur national.

De plus, Hafid Derradji a poursuivi pour dire que ces parties auraient souhaité le départ de Belmadi bien avant ce moment. Et ce, pour la simple raison que ce brave homme n’est autre qu’un symbole de réussite qui a honoré l’équipe d’Algérie de manière irréversible.

EN : Hafid Derradji émet d’autres révélations en défense de Belmadi

Dans son allocution, le célèbre Algérien a souligné que les victoires de Belmadi et sa réussite n’ont pas laissé place aux propos offensifs habituels à l’égard de l’EN. Ainsi, ces personnes se retrouvent dérangées des réalisations de l’entraîneur magique des Verts. Et donc, ils profitent du moindre échec pour le cibler. Désormais, ce brave homme endure sévèrement les conséquences de la disqualification à la Coupe du Monde au Qatar.

Selon Hafid Derradji, en Algérie, la victoire comme pour la défaite mettent lumière sur la haine consentie envers la personne qui réussit et même qui échoue. Ces consultants tentent donc de salir l’image de coach qui n’a connu qu’un bout d’échec, seulement en ces derniers temps.

En dernier, le commentateur a signalé que tout cet acharnement résulte du fait que les Fennecs ont manqué les dernières secondes de jeu. Ainsi, Derradji s’est demandé ce qu’auraient évoquer ces gens-là si les hommes de Belmadi avaient fini le match en égalité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. On maintient de laisser monsieur Belmadi en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale n’en déplaise à certains

Comments are closed.