Algérie : Hafid Derradji s’exprime sur le retour de Raouraoua à la tête de la FAF

Foot – Les rumeurs s’accentuent sur un éventuel retour de l’ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, lesquelles n’ont évidemment pas échappé au commentateur algérien Hafid Derradji.

En effet, dans un article rédigé par ses soins, le commentateur vedette des chaînes beIN Sports Hafid Derradji s’est exprimé sur la possibilité d’un retour de Raouraoua à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF). En fait, plusieurs rumeurs se sont enclenchés sur la Toile faisant état d’un retour inévitable de l’ancien président de la FAF.

Alors que le départ de Charaf-Eddine Amara de la présidence de la faîtière du ballon rond algérien est désormais une question de temps, on commence d’ores et déjà à spéculer sur l’identité de son successeur. Le nom de Mohamed Raouraoua revient alors avec insistance. Ils sont en effet plusieurs à arguer que ce dernier pourrait créer la surprise et faire son grand retour au sein de l’instance dirigeante du football national.

Selon les informations rapportées par certains médias et journalistes spécialisés, Raouraoua est susceptible de se porter candidat pour les prochaines élections. Évidemment, l’information a vite été repérée par l’ancienne coqueluche de l’ENTV. Soit Hafid Derradji.

Ce dernier a tenu à donner son avis en long et en large sur la question. Il s’est manifesté ce samedi 11 juin 2022. Cela via un Tweet qui reprend un article du média arabophone The New Arab. Nous le reprenons pour vous ci-dessous.

Hafid Derradji dénonce des « .magouilles » au sein de la FAF

Très calé dans l’actualité footballistique algérienne, l’analyste sportif cinquantenaire, qui officie à l’heure actuelle sur les chaînes « beIN Sports », a commencé tout d’abord par décortiquer l’information. Il a par la suite abordé la situation actuelle critique au sein de la structure footballistique en question. Cette dernière, faut-il le rappeler, est passée par une crise après l’échec de l’EN en barrages de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Connue pour son franc-parler et sa liberté de ton, le natif d’El Harrach n’a pas dérogé à ses habitudes. Il accuse l’ancienne direction d’être en partie à l’origine de l’endettement de la Fédération algérienne de football (FAF). Celle-ci se trouve actuellement dans une situation financière délicate.

Pour Hafid Derradji, de tels comportements ont conduit à la ruine de la FAF. Selon lui, « le retour de Mohamed Raouraoua soulève l’inquiétude de nombreuses parties, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, compte tenu de sa bonne connaissance de la fédération ». Toutefois, il déclare que son retour ne suffit pas, à lui seul, à arranger les choses.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes