Algérie – Guinée équatoriale : Belmadi rappelle ses joueurs à l’ordre

Foot – Le sélectionneur national, qui n’a pas pu empêcher le nul piteux de l’EN contre la Sierra Leone, a adressé un message fort et émouvant à sa troupe. Djamel Belmadi a littéralement donné le signal de la révolte avant le très décisif face à face entre l’Algérie et la Guinée équatoriale. Les lignes qui suivent vous dévoilent les dessous de son discours vigoureux. 

Ils y avaient cru jusqu’à la fin. Malgré une rencontre pleine d’envie et d’abnégation, Riyad Mahrez et ses consorts ont raté leur entrée en lice dans la CAN 2021. Ils ont concédé un 0 – 0 inespéré face à une équipe des Leones Stars modeste sur le papier mais extrêmement valeureuse sur le terrain. Tenus en échec, ils peuvent compter sur leur entraîneur Belmadi pour se remobiliser et se relancer dès le prochain match Algérie – Guinée équatoriale. 

Ton assuré, regard perçant et buste droit, le tacticien de la sélection algérienne a délivré un speech musclé et très remarqué, qui s’est surtout voulu remobilisateur, à ses champions d’Afrique en titre. Le quotidien généraliste arabophone Echorouk a relaté ses propos puissants dans son édition du vendredi. Nous les reprenons donc pour vous ce samedi 15 janvier 2022.  

Lors de la séance d’entraînement, qui s’est déroulée au Japoma Stadium de Douala, Djamel Belmadi a réclamé plus de solidarité en stigmatisant les égos dans des termes assez policés. Sans chercher à enjoliver les choses, le sélectionneur algérien a joué franc. « C’est ça l’Afrique : une grosse chaleur et des taux élevés d’humidité. Nous étions tous censés le savoir avant que nous fassions le déplacement au Cameroun », a-t-il lancé d’emblée. 

Algérie – Guinée équatoriale : les bons conseils de Djamel Belmadi pour motiver sa bande 

Le technicien des Verts escompte créer de l’émulation positive entre ses joueurs en vue de comprendre sur lesquels il peut réellement s’appuyer en vue de conserver la couronne africaine. Inutile pour lui de les pousser vainement au bout de leurs limites. À la place, il préfère alors les mettre un peu devant le fait accompli. « Nous sommes dans l’obligation de nous adapter à toutes ces conditions météorologiques défavorables ».

C’est ce qu’a en effet déclaré Djamel Belmadi avant d’interpeller ses poulains : « Les gars ! Tout joueur doit assumer ses responsabilités. Pour ceux qui ne s’estiment pas capables de le faire, ils n’auront qu’à céder leurs places aux autres ». Il s’agit là encore de ce qu’a tenu à rappeler le surnommé « Ministre du bonheur ». Dans son discours, ce dernier a tenté d’insuffler une sorte de poésie et beaucoup d’amour. 

Djamel Belmadi a ainsi évoqué l’importance du plaisir dans le football et de la fierté de porter le maillot tricolore algérien. « Aller chercher un deuxième trophée de rang sera notre combat », a-t-il en outre clamé. Il a terminé son élocution, qui a duré environ 40 minutes, en reprécisant les objectifs de l’EN. Youcef Belaïli et compagnie semblent en avoir pris acte. Reste à savoir si cela leur suffira pour surpasser la Guinée équatoriale, demain à 20h00

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes