Algérie : une grosse quantité de drogue introduite du Maroc saisie

Algérie – L’ANP a réussi la saisie d’une quantité importante de drogue introduite des frontières avec le Maroc. Nous vous exposons plus de détails à ce sujet dans la suite de cet article du mercredi 12 janvier 2022.

Un scénario digne d’un film hollywoodien de trafic de drogue ! En effet, un détachement de l’Armée nationale populaire en coordination avec les services de sécurité dans les zones frontalières des deuxième et troisième régions militaires ont abouti à une arrestation de 19 narcotrafiquants. On a saisi une quantité de drogue en provenance du Maroc vers l’Algérie.

Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et des stupéfiants, le détachement de l’Armée nationale a mis la main sur des tentatives d’importation d’une grosse quantité de drogue. Et ce, à travers la frontière avec le Maroc. C’est ce que l’on tire d’un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Les services de sécurité, en coordination avec les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) ont donc pu aboutir à la saisie d’une quantité importante de drogue. Mais aussi de faire tomber ce réseau de trafic de drogue. Ainsi, la quantité saisie est estimée à 23 quintaux et 31 kilogrammes de kif traité, selon la même source. 

Affaire de drogue : fin de l’histoire pour ces trafiquants

En effet, suite à leur intervention, les services de sécurité ont visé juste. Ces derniers ont procédé à l’arrestation de 40 autres trafiquants de drogue. En leur possession 4 pistolets mitrailleurs du type Kalachnikov et une grande quantité de munitions. Ajoutons à cela, la saisie d’une grosse quantité de kif traité. 136 kilogrammes, plus précisément. Ainsi que 88.002 comprimés hallucinogènes. Ces informations sont étalées sur le site Internet du ministère de la Défense nationale.

Ces perquisitions ont été effectuées à travers de multiples opérations. Et ce, dans diverses zones frontalières des régions militaires susmentionnées. Il est donc a noter que le détachement de l’Armée nationale populaire en coordination avec les services de sécurité nationale ont exécuté ces opérations distinctes à travers menant à l’arrestation de 26 éléments de soutien au terrorisme. Et 59 narcotrafiquants. Cela a eu lieu entre le 1er et le 11 janvier 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes