AccueilÉconomieDigitalAlgérie : Généralisation du paiement électronique.. Nouveau report ?

Algérie : Généralisation du paiement électronique.. Nouveau report ?

Algérie – L’Algérie est sur le point d’entrer dans une nouvelle ère économique avec les terminaux de paiement électronique (TPE). Mais ça ne sera pas pour tout de suite puisque le gouvernement a annoncé un nouveau report d’une (02) années à l’égard de la généralisation du paiement électronique en Algérie. 

En effet, le paiement électronique, le nouveau moyen révolutionnaire de payer, ou du moins en Algérie, car cela fait quelques années déjà que beaucoup de pays dans le monde l’utilisent.

Pour l’Algérie, le paiement électronique ne connaît pas un franc succès, malgré l’approbation de l’article 111 de la loi n°17-11 du 27 décembre 2017, portant loi de finances 2018. Cette dernière a obligé les commerçants de mettre au profit du consommateur des terminaux de paiement électronique (TPE), pour permettre à ces derniers la possibilité du règlement électronique des achats; rapporte le média francophone Le soir d’Algérie dans son édition du 10 novembre.

Cependant, à l’approche de la date butoir prévu à la base le 31 décembre de cette même année. Le gouvernement décide encore d’un nouveau report de la généralisation du paiement en électronique en Algérie d’une année; qui est donc prévu pour le 31 décembre de l’année prochaine 2021 comme nouvelle date butoir, rapporte la même source.

Peu d’algériens utilisent le E-payement malgré les nombreux détenteurs de cartes bancaires et postales :

La transition du paiement par espèce au paiement électronique est difficile pour les algériens. Beaucoup y sont restreints voire se refusent même à utiliser ce nouveau moyen de paiement soit par crainte ou tout simplement par manque de dispositifs de paiement électronique dans les magasins; banques et assurances, rapporte le média francophone.

Pourtant, les chiffres étaient très encourageants; car vers la fin 2017, on a pu enregistrer plus d’un million et demi de détenteurs de cartes interbancaires et 5 millions de détenteurs de cartes de paiement d’Algérie Poste; a rapporté Boualem Djebbar, l’ex-président de l’Association des banques et établissements financiers (Abef) à notre source Le Soir d’Algérie.

Néanmoins, le nombre d’opérations enregistrés par paiement électronique entre fin 2016 et fin 2017 n’était pas aussi concluant; car on a pu relever seulement un peu plus d’une centaine de milliers d’opérations enregistrées par e-paiement.

Il y a effectivement une grande différence entre le nombre de détenteurs de carte interbancaire ainsi que postale; et le nombre d’opérations de paiement électronique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes