Algérie : François Gouyette nommé officiellement ambassadeur de France

Algérie – Hier mardi 4 août, l’Algérie a accordé son agrément au placement récent du diplomate François Gouyette au poste d’ambassadeur de France à Alger.

Le gouvernement algérien a approuvé la désignation de François Gouyette au poste d’ambassadeur de France en Algérie. Notre pays a officiellement donné son accord à l’occupation de la fonction diplomatique ci-dessus mentionnée. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Le document est paru hier mardi 4 aoûte 2020.

Le département ministériel explique alors : « Le Gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de son Excellence monsieur François Gouyette ». Cela « en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire ». Représentant alors « la République française auprès de la République Algérienne Démocratique et Populaire ».

Pour mémoire, le président français a nommé, le 29 juillet dernier, François Gouyette comme ambassadeur de France en Algérie. Son long et fructueux parcourt a suffi pour sa désignation à ce poste. L’homme a été choisi pour succéder à Xavier Driencourt ; dont la carrière, au sein de la diplomatie française, a pris fin. Ceci à son arrivée à l’âge de la retraite.

François Gouyette, ambassadeur de France à Alger : Pourquoi lui ? 

François Gouyette est un expert des questions liées au Maghreb. Il a d’ailleurs été ambassadeur de la France en Libye. Ceci de 2008 à 2011. Il a ainsi été témoin du bouleversement historique de ce pays. C’est-à-dire le renversement du régime de Mouammar Kadhafi. Ensuite, de 2012, une année après la révolution du Jasmin, à 2016, il a représenté son pays en Tunisie.

La carrière de François Gouyette a en fait démarré au début des années 80 du siècle dernier. Il tire ses atouts de, entre-autres, ses études supérieures. Sa connaissance profonde du Maghreb, il l’a notamment acquise par l’exercice sur place. Cette connaissance provient aussi en partie de son père. Celui-ci s’appelait Maurice Gouyette. Il a vécu à Bejaïa en Kabylie.

La nature complexe des relations franco-algériennes fait du poste fraîchement occupé par Gouyette une fonction de haute importance. Une source proche de ce dernier a souligné la nature du motif de la sélection faite par Macron. Selon ladite source, ce choix entre dans l’objectif actuel d’aller vers une véritable « normalisation » des rapports avec l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes