Algérie – France : le nombre des martyrs est de 5.630.000, assure Tebboune

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, revient sur la colonisation par la France et sur le nombre des martyrs qui, selon lui, peut aller jusqu’à 5.630.000 personnes. Les détails dans cette édition du lundi 11 octobre 2021.

En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé, ce dimanche 10 octobre, publiquement à la suite des critiques de son homologue français envers le pays, en revenant sur le sujet de l’occupation de l’Algérie par la France ainsi que le nombre des martyrs qui s’avère être beaucoup plus élevé que ce que l’on peut croire.

Au fait, diffusé sur la chaîne d’Echorouk TV, le discours du chef de l’État fut très fort et direct. Il a fait part de son mécontentement envers les dernières décisions prises par les autorités françaises. Mais surtout, après les propos critiques d’Emmanuel Macron en début de ce mois-ci.

De ce fait, il a révélé que les deux pays sont liés par un passé assez douloureux et bouleversant. Conséquemment, il est impossible de faire comme si de rien n’était. D’autant plus qu’il a rappelé au sujet de l’histoire algérienne qu’il s’agit d’une colonisation qui a duré 132 années.

Algérie : les crimes de la colonisation française

En outre, le président Tebboune lors de cette même entrevue a parlé des crimes les plus odieux durant ces longues années, dont les dommages sont assez importants. Même plus importants que ce que l’on croyait. Et ce, avec des millions de victimes et de dégâts.

Dans le détail, il a précisé que des familles et même des villages ont été complètement éradiqués. D’autant plus qu’il ne s’agit pas que de dégâts de la guerre d’indépendance algérienne, mais bien avant. Au fait, toutes les régions de l’Algérie ont été touchées.

Alors, le locuteur a révélé qu’on parle de 5.630.000 martyrs qui ont été sauvagement assassinés. Et non pas des 1 million et demi issus de la guerre d’Algériei uniquement. Par conséquent, il a indiqué qu’il est difficile de faire oublier tous ces actes de barbarie avec un beau dialogue et de belles paroles. Mais cela va bien au-delà.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes