Algérie Ferries : un passager décédé à bord d’un navire

Voyage – Un passager algérien est décédé dans la nuit du jeudi 30 juin au vendredi 1 juillet, à bord d’un bateau d’Algérie Ferries, stationné au port de Marseille. Retrouvez toute l’information dans cette édition du 2 juillet 2022. 

La situation a évolué concernant l’affaire des passagers de la compagnie nationale de transport maritime. Ceux qui avaient embarqué à bord de la traversée supplémentaire au départ de Marseille vers la capitale Alger. Mais une tragédie vient plomber l’atmosphère. En effet, Abdelouahab Yagoubi a annoncé sur sa page Facebook le décès d’un passager resté bloqué plus de 24 heures dans un navire d’Algérie Ferries.  

Dans le détail, le passager aurait été victime d’un arrêt respiratoire quelque temps seulement après son embarquement. Selon le député de la communauté algérienne en France, il serait mort d’un arrêt cardiaque alors que le navire n’avait pas encore quitté le port de Marseille.

Il sied de signaler que le défunt, comme les autres voyageurs, ont séjourné deux jours au GPMM. Et ce, avant que leur bateau embarque finalement. Pour le moment, le transporteur maritime national et les responsables du port de Marseille n’ont pas donné d’information sur ce drame. Il faut donc attendre un communiqué officiel de la part d’Algérie Ferries, pour avoir plus de détails sur les circonstances de ce décés. 

Algérie Ferries : que s’est-il passé à Marseille ?

À en croire le site spécialisé Djalia DZ, la compagnie nationale du transport maritime a décidé d’organiser une traversée supplémentaire entre Marseille et Alger. Elle a de ce fait commercialisé les billets. Ainsi, des centaines de passagers ayant acheté leurs places se sont présentés au Grand port maritime de Marseille (GPMM), mercredi dernier, pour embarquer. 

Mais à leur grande surprise, ils apprennent, une fois arrivés au port, que leur traversée est annulée. Néanmoins, ils ont pu monter à bord du navire Tariq Ibn Ziad, où ils attendaient d’être acheminés vers la capitale algérienne. Cette attente a duré plusieurs heures, voire quelques jours. Il s’agit l’a encore de ce qu’a précisé la source médiatique susmentionnée.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes