Algérie Ferries : le pass sanitaire désormais obligatoire dans les traversées maritimes

Algérie – Le ministère de la Santé annonce la mise en place du pass sanitaire obligatoire pour les voyageurs d’Algérie Ferries. Voici les détails dans cette édition du 02 décembre 2021. 

La situation épidémiologique liée à la Covid-19 à évoluer dans le monde ces derniers jours. La situation sanitaire est marquée par l’apparition du nouveau variant Omicron. Si aucun cas du redoutable nouveau variant n’a pas encore été détecté en Algérie. Le gouvernement recommande l’extrême vigilance. Alors, il a opté pour l’instauration du pass sanitaire pour les voyageurs d’Algérie Ferries.

En effet, c’est ce qu’a annoncé le ministère de la Santé hier. Annonçant ainsi la mise en place du pass sanitaire comme condition pour entrer et sortir de l’Algérie. Les clients de la campagne nationale de navigation maritime doivent également présenter un test PCR négatif. Ce dernier devrait être effectué 72 avant l’arrivée. La Patrie News relate l’information.

Cette mesure s’appliquerait donc pour les voyageurs par voie maritime pour le moment. Elle prend effet à partir de ce jeudi 02 décembre. Notant que la décision intervient après le dernier communiqué du Premier Ministre. Dans lequel il a annoncé une probable institution du pass sanitaire comme condition pour les voyageurs. Cela après les recommandations du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie Coronavirus a cet égard. 

Covid-19 : le gouvernement insiste sur le respect du protocole sanitaire 

De son côté, le ministère des Transports a publié un communiqué. Le document en question appel les voyageurs à respecter les gestes barrières et le protocole sanitaire. Ledit ministère exige aussi le port du masque de protection, comme deuxième mesure. Le ministère de Transport précise que ces mesures « feront l’objet d’un contrôle rigoureux par les services habilités ». 

Dans ce contexte, le gouvernement algérien a subordonné l’accès à d’autres activités à la présentation d’un certificat de vaccination. Il s’agit notamment de l’accès aux manifestations sportives et culturelles et l’accès aux salles des fêtes. Par ailleurs, les autorités locales n’écartent pas la mise en place d’autres mesures de prévention. Cela en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.

Pour rappel, afin de faire face à la menace du variant Omicron, le gouvernement a mis en place un dispositif de protection et de prévention. L’Algérie a reconduit donc des mesures de lutte contre le nouveau variant du Coronavirus pour une durée de dix (10) jours.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes