AccueilGuide VoyagesAlgérie Ferries : nouvelles révélations sur le scandale des navires prenant le...

Algérie Ferries : nouvelles révélations sur le scandale des navires prenant le large vides

Voyage – Du nouveau sur le scandale des navires d’Algérie Ferries qui ont pris le large vides. L’équipe de Dzair Daily vous dévoile tous les détails à ce sujet, dans la suite de cette édition du mardi 3 janvier 2023. 

Avec seulement quelques passagers et véhicules à bord, des navires d’Algérie Ferries ont bien pris le large, au moment où la capacité du bateau s’élevait à 1.800 passagers et 600 véhicules, un vrai scandale qui a causé des pertes financières à la société maritime. Mais cela a aussi entraîné des dommages importants à l’économie nationale. Ce n’est pas tout ! Ces bateaux qui ont levé l’encre à moitié vides ont également privé des milliers d’Algériens de voyager. 

Par conséquent, un dossier de corruption a été ouvert à l’encontre de la compagnie algérienne de navigation maritime. Et ce, afin de connaître la vérité « des manipulations, abus et pratiques illégales ». Ceux qui se déroulaient au moment de la réservation et de la vente de billets. Soit au niveau du système de réservation dit « BOOKIT Reservation System ».

Une fois devant le juge au pôle pénal économique et financier de Sidi M’hamed, les accusés ont affirmé que cela est dû à un manque de temps. Avouant que la deuxième cause est l’accès de plus de 200.000 personnes en une seconde sur le site de réservation. Ce qui a conduit à l’arrêt automatique du système. Le quotidien Echorouk relate l’information.

De son côté, le directeur général adjoint de la filiale commerciale de l’ENTMV avait déclaré au juge qu’il n’était pas au courant du programme 2022. Après son lancement jeudi dernier, l’audience du procès à l’encontre des prévenus de la société s’est poursuivie. Et du nouveau a été dévoilé. 

Algérie Ferries : des peines de prisons à l’encontre des accusés

Au fait, le directeur général d’Algérie Ferries a écopé, ce lundi soir, d’une peine de 10 ans de prison ferme. En plus, le procureur de la République a requis une peine de 8 ans de prison à l’encontre du directeur commercial de la société. Et une peine de 5 ans de prison pour le directeur général adjoint. Ainsi que pour le responsable du département d’expédition. 

Avec une amende pénale d’un million de dinars algériens pour chaque accusé. En plus de la confiscation de tous les objets saisis. Ceux qui ont été gelés par les voies du juge d’instruction, la première chambre du pôle économique et financier. Mais aussi, 10 ans de prison pour les accusés qui sont en fuite de la justice.

En sus, le juge a inculpé les accusés de 5 délits, représentés par le gaspillage volontaire et l’utilisation illégale de biens et de fonds publics. En plus de l’abus d’influence et l’abus de fonction. Outre l’octroi d’avantages inexploités à autrui et la non-déclaration de propriété. Et l’enrichissement illégal.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici