AccueilGuide VoyagesAlgérie Ferries : un député réagit à la pagaille dans les agences...

Algérie Ferries : un député réagit à la pagaille dans les agences en France

Voyage – Suite à l’annonce de la compagnie maritime, Algérie Ferries, concernant l’ouverture de la vente des billets de ses traversées, une pagaille a eu lieu devant les agences du transporteur maritime en France. Dzair Daily relate pour vous, tous les détails, ce mercredi 18 mai 2022.

À l’approche de la saison estivale, la demande des titres de transport aérien et maritime monte crescendo. Plus particulièrement sur les liaisons entre la France et l’Algérie. À cet effet, la compagnie Algérie Ferries a annoncé ce 16 mai 2022 une bonne nouvelle pour sa clientèle algérienne installée en France, qui n’a pas tardé à prendre d’assaut les agences. Il s’agit en fait du lancement de la vente des billets de ses traversées pour cet été.

Effectivement, au lendemain de l’annonce. Des centaines de voyageurs désirant rejoindre le pays se sont précipités dans l’espoir de se procurer un billet vers l’Algérie. Suite à cela, les agences de la compagnie maritime nationale implantées à Paris, Marseille, Lille et Lyon ont connu une ruée sans précédent. 

Selon le média Algérie 360, des clients ont même passé la nuit devant l’agence de Lyon. Ainsi, une bagarre a éclaté devant celle de Paris. Suite à cette scène désolante devant les locaux des agences commerciales du transporteur maritime, Algérie Ferries, les autorités françaises sont intervenues. Et ce, afin de procéder à la fermeture de ces agences par crainte de débordements.

Algérie Ferries : un député pousse un coup de gueule

En effet, les vidéos de la scène chaotique qui a eu lieu devant les agences d’Algérie Ferries, ont fait le tour des réseaux sociaux. De ce fait, le député de l’immigration, Abdelouahab Yagoubi, a réagi à ces scènes de pagaille. Effectivement, c’est lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), tenue ce mardi 17 mai, que le parlementaire a poussé un coup de gueule.

Lors de son intervention, le député a évoqué la situation critique subie par la diaspora algérienne. Celle-ci s’étend, selon lui, depuis la fermeture « anticonstitutionnelle » des frontières algériennes. Yagoubi a notamment soulevé la question des scènes qualifiées de « désolantes » et de « graves ». Celles survenues le mardi devant les points de ventes d’Algérie Ferries.

« Il est inacceptable que les Algériens soient gazés par la police française. Cela pour la seule et unique raison d’être venus acheter un billet pour rentrer dans leur pays », a-t-il furieusement dénoncé. Avant d’enchaîner : « Ces Algériens n’ont pas besoin d’aides sociales. Ils veulent juste acheter dignement des services dans tous les pays du monde », s’est indigné Abdelouahab Yagoubi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes