AccueilÉconomieAlgérie Ferries : départ de la première traversée entre Alger et Dakar...

Algérie Ferries : départ de la première traversée entre Alger et Dakar au Sénégal

Économie – Après l’élaboration de la nouvelle ligne maritime depuis Alger vers Dakar, Algérie Ferries effectue sa première traversée maritime. Ne ratez pas ce nouveau numéro !

La compagnie maritime, Algérie Ferries, se chargera d’assurer la desserte maritime commerciale depuis le port d’Alger vers Dakar. Selon El Bilad, le premier navire vers la capitale sénégalaise se lancera, ce dimanche 31 juillet 2022. De ce fait, l’inauguration de la première traversée entre ces pays africains se fait aujourd’hui.

Et ce, suivant les instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. D’après le même média, cette ligne maritime est importante pour le renforcement et l’accroissement des échanges commerciaux entre les deux pays. Entre-temps, l’Algérie envisage d’atteindre sept (07) milliards de dollars d’exportations pour l’année en cours, 2022.

Vous l’aurez donc compris, cette nouvelle ligne s’ajoute à celle inaugurée en février dernier. Dans le détail, une autre ligne maritime commerciale relie le port d’Alger vers la capitale mauritanienne, Nouakchott. Selon le média suscité, ce serait dans l’optique de consolider les échanges et les relations commerciales. En outre, il s’agit là d’une passerelle pour atteindre les marchés africains.

Traversée entre Alger et Dakar : ce que contient le navire 

D’après Ennahar, le DG du groupe algérien de transport maritime a déclaré que le navire comporte 20 conteneurs de denrées alimentaires. Mais aussi de matériaux de construction du type « Dalle de sol ». Cette traversée, ayant pour départ le port d’Alger, se dirige, d’abord, vers le port international de Djen Djen.

Et ce, afin de récupérer d’autres conteneurs avant de continuer sa trajectoire vers Nouakchott, ensuite Dakar. Il faut savoir que cette première croisière vers Dakar, au Sénégal durera 10 jours, environ. C’est ce qu’a relaté le média Ennahar. D’après les révélations du PDG de l’entreprise portuaire de Djen Djen, cette décision fait d’ores et déjà preuve d’efficacité.

En effet, pour cette première desserte maritime, les marchandises ont occupé 85% de la capacité maximale de charge du navire. Sachant que sa capacité totale s’élève à 8.000 tonnes, toujours selon la source Ennahar.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes