12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAlgérie Ferries-Corsica Linea : plus de marchandises sur les galeries ?

Algérie Ferries-Corsica Linea : plus de marchandises sur les galeries ?

Publié le

- Publicité -

Voyage – Les compagnies maritimes Algérie Ferries et Corsica Linea viennent de mettre en application une nouvelle consigne visant à interdire le transport de marchandises sur les galeries des véhicules. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 10 février 2023.

Alors que la mesure a été instaurée à l’automne 2022, ce n’est qu’il y a quelques jours qu’elle a été mise en application. Il est désormais interdit aux passagers d’Algérie Ferries et de Corsica Linea de transporter des marchandises sur les galeries de leurs véhicules. C’est ce que rapporte le site d’information francophone Algérie Expat.

Dans le détail, le port d’Alger, à l’instar des ports d’Oran et d’Alicante, interdisent désormais l’embarquement d’une catégorie bien précise. Il s’agit des véhicules utilitaires transportant des marchandises sur les galeries. Qu’il s’agisse de valises, de vélos, de coffres ou autres. La semaine passée, le port d’Alger a effectué une saisie de toutes les marchandises qui étaient sur les toits des véhicules qui arrivaient du port de Marseille à bord d’un navire de Corsica Linea.

- Publicité -

Port d’Alger : les transporteurs de marchandises dans la tourmente

À ce jour, plusieurs véhicules sont toujours bloqués au niveau du port. Les négociations pour débloquer cette situation se poursuivent. Il faut savoir que cette manœuvre vise les transporteurs de colis. Mais ils ont espoir de récupérer leurs marchandises. Les services du port leur ont en effet signifié que c’est la dernière fois qu’ils auront droit à ce traitement de faveur.

Les voyageurs savent désormais que les services du port procéderont à la saisie systématique de tout bagage trouvé sur le toit d’un véhicule. Mais il faut savoir que cette mesure concerne seulement les véhicules utilitaires. Les voyageurs possédant des voitures de tourisme ne font pas partie des concernés.

On comprend ainsi aisément que cette nouvelle mesure vise les passeurs de colis et de bagages. Ces derniers possèdent généralement des véhicules utilitaires. Ils les chargent souvent à bloc. Notamment lors des traversées au départ de la France vers l’Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -