Société

Algérie : Fermeture de 6.040 magasins pour non-respect des mesures barrières

3
Algérie magasins fermeture
S'abonner :

Algérie – Face au manque de conscience observé dans plusieurs magasins, la Commission de contrôle et de suivi de l’application des mesures préventives, a procédé à la fermeture de 6.040 boutiques.

Alors que le déconfinement a permis la reprise de l’activité de plusieurs commerces, centres commerciaux et marchés communaux; la commission de contrôle et de suivi de l’application des mesures préventives en Algérie, a recensé un nombre important de magasins qui ne respectent pas les consignes sanitaires, anti-Coronavirus au niveau de la wilaya d’Alger, ce qui a coûté aux propriétaires la fermeture de leurs commerces.

Ainsi, au total, depuis le début du confinement en mars dernier; les équipes de surveillance de la wilaya d’Alger ont fermé 6.040 magasins; selon ce qu’a rapporté le média algérien, Ennahar, dans son édition de ce 07 août. Cela dit, ces derniers poursuivent leurs sorties de terrain dans le cadre de la lutte contre la contagion du Covid-19; en particulier dans la circonscription administrative de Bab El Oued.

Selon notre source, uniquement à Bab El Oued, le Comité susmentionné a suspendu l’activité de 1.500 magasins au total; en plus de sept (7) centres commerciaux, ainsi que trois (3) marchés communaux ont été fermés; en raison des infractions liées, au non-port obligatoire du masque de protection, et non-respect de l’interdiction de la présence de plus de deux ou trois clients; à la fois dans le magasin; outre la garantie des produits de désinfection au profit des clients.

Coronavirus en Algérie : Renforcement des mesures de préventions

Les dispositions de fermeture des commerces reviennent, dans l’optique de limiter la propagation du Coronavirus; qui a connu une courbe exponentielle depuis le relâchement des mesures de confinement. En effet, à travers la décision d’ouverture et de reprises des activités commerciales, certains avaient estimé que la contagion avait disparu. Ce qui n’est pas le cas, malheureusement.

Ainsi, la Commission poursuit les sorties sur terrain afin de rappeler les mesures à respecter; qui consistent en l’organisation de l’entrée et de la sortie des locaux couverts; le strict respect de la distanciation physique ainsi que l’organisation des files d’attente en dehors des magasins ouverts. Ceci en mettant un cordon de sécurité, et collant également des affiches pour rappeler aux clients la nécessité de respecter ces mesures.

Par ailleurs, les membres de la Commission ont révélé à notre source; que bon nombre de commerçants ne se plient pas à ces mesures. Ainsi, ils se voient retirer leur registre de commerce; accompagné d’une interdiction d’ouverture du local pour une période allant de quinze (15) jours à un (1) mois.

Article recommandé :  Algérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 22 septembre

Vols spéciaux Algérie France : Plus de 40.000 rapatriés depuis mars

Article précédent

Marché noir des devises en Algérie : Hausse de l’Euro face au Dinar

Article suivant

Lire aussi

3 Commentaires

  1. Du n’importe quoi …
    Mesures barrières ?
    Toute l’Algérie est sans mesures barrières nos commissariats de police nos postes les rues les marchés sauvages des légumes depuis le deconfinement…
    Les plages les cafés à moitié ouvert les hammams les taxis clandestins avec beaucoup de militaires gendarmes et policiers retraités…
    Les mosquées ça sera le carnaval viral..
    01 million de magasins au minimum en Algérie Sans masques de part et d’autre des comptoirs et on ose parler de 6400 .. magasins sanctionnés ?
    Égarement et régression collective totale face à un pouvoir burlesque.

  2. La plus grande mesure barrière qui devrait être prise à temps , c’est la fermeture des frontières Algeriennes lorsque les premiers cas , en Février, sont apparus en Italie. D’ailleurs le premier cas importé fut celui d’un Italien rentré en Algérie vers la fin Février. Si la decision de fermeture des frontières était prise à temps, on en saura rien de ce virus,. L’Algérie ne perdra pas autant de vies .
    Aujourd’hui , on courre derrière ce virus invisible, sans jamais pouvoir le cerner. Des décisions fortes touchant toutes les institutions , pas seulement les petits commerces du petit peuple. Énoncer des chiffres ne signifie rien à ce peuple laissé à son propre sort , juste subir les aléas d’une politique laxiste.

  3. ACTIONNEZ L,ETAT D,URGENCE ET TOUT SERA MOINDRE AVEC UN AVERTISSEMENT AUX FONDS DE COMMERCE CONCERNES,.DE 02 JOURS, POUR EVITER TOUTE INTENTION DE FUIR CES MESURES IL FAUT QUE LES AGENTS DE CONTROLE SOIENT SANS RISQUES ET VERBALISENT A OUTRANCE C,EST LA SEULE MANIERE D,ABOUTIR A DES RESULTATS CONCRETS

Comments are closed.