AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : falsification du contrôle technique, parmi les principales raisons des accidents

Algérie : falsification du contrôle technique, parmi les principales raisons des accidents

Automobile – Les accidents de la route en Algérie ont pris une sérieuse ampleur ces dernières années, l’une des principales raisons serait la falsification du contrôle technique. Dzair Daily se charge de relayer pour vous les détails dans la suite de ce passage.

La sécurité routière constitue un enjeu majeur tant par le nombre de victimes sur les routes que par le poids du coût économique de ces accidents sur l’économie algérienne. L’une des principales causes des accidents routiers en Algérie s’avère être la falsification du contrôle technique, selon certains spécialistes automobile. On en dit davantage dans les quelques lignes qui suivent.

Les accidents de la route sont tellement récurrents, au point où chaque semaine des dizaines de morts et des centaines de blessés sont enregistrés. Cela, selon les différents bilans de la Protection civile et des services de sécurité. Un bilan effrayant qui indique qu’il y a clairement certaines anomalies à corriger.

La lutte contre l’insécurité routière est une préoccupation prioritaire de l’État. C’est aussi un défi qui impose une évolution en profondeur des mentalités et une mobilisation sans relâche des services de l’État dans le but de protéger la vie des citoyens. Il est question de ce que rapporte le média Ennahar TV.

Les conséquences d’un contrôle technique falsifié

En outre, la falsification du contrôle technique, opérée soit par le vendeur, soit par le centre de contrôle technique en accord avec le vendeur, est une arnaque dont les répercussions peuvent être très graves. Certains ont souvent recours à cette option quand la carrosserie de leurs véhicules se dégrade considérablement et qu’elles ne sont plus en état de circuler sur les routes.

Il sied de souligner que l’octroi dudit document est indispensable pour la mise en circulation des voitures en Algérie. La non-disponibilité du papier peut exposer l’automobiliste à de lourdes sanctions imposées par le gouvernement. Ce qui le conduit parfois à trafiquer ce papier et à mettre sa vie et la vie des autres en danger.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes