26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 13 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéL’Algérie fait tomber le Marocain Raïssouni de la tête de l’Union internationale...

L’Algérie fait tomber le Marocain Raïssouni de la tête de l’Union internationale des savants musulmans

Publié le

- Publicité -

Actualité – Suite à ses récentes déclarations offensantes à l’encontre de l’Algérie et son peuple, le président de l’Union internationale des savants musulmans (UISM), le Marocain Ahmed Raïssouni, a été écarté de ses fonctions. Dzair Daily relate pour vous tous les détails à ce sujet dans son édition du dimanche 28 août 2022.

Les récents propos tenus par le président de l’Union internationale des savants musulmans (UISM) ont alimenté l’actualité ces derniers temps. Ses déclarations ont fait réagir plusieurs responsables algériens. C’était notamment le cas de la Commission ministérielle des Fatwas. Suite à l’ampleur de la controverse qu’il a suscitée, le Marocain Ahmed Raïssouni a été écarté à la tête de l’UIOM par l’Algérie.

Effectivement, les propos du prédicateur marocain n’ont pas laissé les Algériens indifférents. Dans une récente apparition, Raïssouni avait franchi un pas vers une provocation directe contre l’Algérie. Il avait en effet affirmé que les Marocains se sont toujours tenus prêts à ramper jusqu’au Sahara pour atteindre la wilaya de Tindouf. 

- Publicité -

Le savant avait ainsi souligné que cette dernière est censée appartenir au Maroc et non au territoire algérien. Il avait également déclaré que « la Mauritanie est tout aussi marocaine que le Sahara occidental ».

Des propos qui ont froissé l’ensemble des citoyens algériens et sonné comme des incitations à la violence. Suite à cela, l’Association des oulémas musulmans algériens (AOMA) a décidé de geler ses activités au sein de l’UIOM. Ainsi, au nom dudit collectif religieux, Abderrezak Guessoum a revendiqué le départ d’Ahmed Raïssouni.

Ahmed Raïssouni démissionne de ses fonctions de président de l’UIOM

En effet, dans une lettre écrite publiée, ce dimanche 28 août, sur les réseaux sociaux et reprise par le quotidien arabophone, Echaab, Ahmed Raïssouni a annoncé sa démission. Dans le détail, le prédicateur marocain a annoncé avoir décidé de se retirer de ses fonctions en tant que président de l’Union internationale des oulémas Musulmans (UIOM). 

- Publicité -

Par le même communiqué, le savant a ajouté être en discussion ouverte avec le secrétaire général de l’organisme. Le but étant de confirmer sa décision de démissionner. Cela, en fonction des dispositions revendiquées par le règlement intérieur de l’Union internationale des savants musulmans (UISM), peut-on en outre lire dans la correspondance en question.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -