Devise Algérie

Algérie : Un expert explique la hausse de l’Euro sur le marché de la devise

5
hausse euro algérie
S'abonner :

Algérie – À la lumière du retour progressif à la vie normale, certains experts estiment que le cours des devises sur le marché noir des devises en Algérie, à leur tête l’Euro, connaîtra une hausse sans précédent dans les jours à venir.

À peine quelques annonces discrètes concernant une « éventuelle » reprise progressive des activités commerciales sur certains secteurs, que les cours des principales devises sur le marché noir des devises en Algérie ont enregistré une flambée au niveau du Square Port Saïd, plaque tournante du change. Si bien que l’annonce imminente d’un « retour à la normale » pourrait déclencher une hausse record des devises dans les prochains jours, avancent déjà des experts du domaine.

En effet, cette augmentation concerne également le taux officiel à la Banque d’Algérie. L’Euro a atteint ce jeudi 04 juin les 144 dinars, quant au dollar américain, il oscille autour des 128 dinars, indiquent les données de la Banque d’Algérie.

Voici pourquoi l’Euro va flamber en Algérie

Dans un entretien accordé au quotidien algérien El Bilad dans son édition de ce 03 juin, l’expert en énergie et chercheur au Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Mahmah Bouziane a clairement fait savoir qu’il s’attend à une flambée des prix des devises étrangères, dès la réouverture des frontières. 

Le marché informel des devises est le véritable refuge de nombreux groupes actifs de la société, a signalé l’expert, citant les catégories concernées. Selon lui, l’on retrouve les hommes d’affaires activant dans le domaine de l’import/export, sans omettre les pèlerins qui effectuent les rituels du Hajj et de la Omra.

Bouziane a estimé en outre que les touristes, ou encore les personnes voyageant dans un cadre médical ou de formation, représentent également une frange de la société acquéreuse de devise en vue de couvrir ses frais de déplacement à l’étranger.

5.000 € autorisés sans déclaration et retour de l’importation des voitures neuves et d’occasion..

Par ailleurs, l’expert a jugé que le récent dispositif autorisant le passage à 5.000 euros du montant autorisé sans déclaration au niveau des douanes, participerait en une année, à faire sortir du pays environ huit (8) milliards d’euros du pays.

Article recommandé :  Algérie : Le marché noir des devises est-il « hors de contrôle » ?

Cette masse de devise deviendrait ainsi le déterminant de la véritable valeur du dinar Algérien, a-t-il confié. De plus, l’expert regrette à l’occasion l’absence des bureaux de change agréés, qui selon lui, participeront efficacement à encadrer l’activité du change en Algérie, monopolisée jusqu’ici par les cambistes du marché parallèle.

Enfin, et toujours selon Mahmah Bouziane, le retour à la vie normale d’avant la pandémie du Coronavirus, va encourager la hausse des devises qui verront leur cours outrageusement flamber surtout avec la ré-autorisation imminente de l’importation des véhicules neufs et d’occasion (moins de 3 ans).

Taux de change des principales devises face au dinar algérien, aujourd’hui 04 juin, sur le marché noir (Square Port Saïd).

Devise Achat Vente
Euro 192.00 194.00
Dollar US 172.00 174.00
Dollar Canadien 123.00 125.00
Livre Sterling 210.00 213.00
Franc Suisse 171.00 173.00
Livre Turque 28.00 30.00
Yuan Chinois 18.00 20.00
Rial Saoudien 42.00 44.00
Dirham Emirati 44.00 46.00
Dinar Tunisien 55.00 57.00
Dirham Marocain 13.00 15.00

Voyages : Air France dévoile son programme de vols pour juin 2020

Article précédent

Algérie : Contaminés, morts, guéris.. Bilan du Coronavirus au 4 juin

Article suivant

Lire aussi

5 Commentaires

  1. Faudrait il être expert pour nous donner toutes ces questions intimement liées au marché de change ?
    Quand on est expert , on présente un plan d’abolition de ces marchés parallèles , un plan qui arrivera à freiner ou à faire disparaître ces marchés informels. Quid des marchés informels , lorsque la police tourne aux différentes places ” boursieres” sans pouvoir intervenir. Qui sont derrière ces pratiques ? Ayez le courage d’un Lech Walesa -ancien président de la Pologne- qui a ouvert les banques au niveau du taux de change parallèle , juste après la chute du mur de Berlin .

  2. Adhi aiza kalam !? Tant que notre monnaie de singe, pudique, et telle l’autruche ce cache la face par terre et les fesses en l’air, l’euro tel red bull, prendra des ailes…….. cher monsieur vous n’avez rien à nous expliquer ! Pour un pays qui ne produit quasiment rien à exporter hors hydrocarbure, l’équation est simple clair nette et précise ! Nul ne saurait mieux l’expliquer que nos frères cambistes au WALL STREET d’Alger, je veux dire au square là où le stéthoscope tâte vraiment du pouls……..mais vous pouvez toujours expliquer ce qui semble inexplicable pour vous et vos confrères qui ne cessent de s’entremêler les pinceaux pour éclairer nos lanternes mais en vain tant les choses sont bien claires à ce sujet. Je termine en disant : wallah hmak elii baghi imed chouïa nhaass contre bezaf edheheb.

  3. Est-ce que le monsieur est un expert financier????!!!!. Il travail dans le CDER, centre des énergies renouvelables; un domaine très loin des finances. Pourquoi il s’arroge le titre d’expert de quel droit. des personne sans scrupules et des opportunistes.

  4. Je ne vois pas pourquoi toute cette flambée de l euro nos enfants sont en France sans travail ni carte de séjour et a chaque fois il faut envoyer de l argent c est trop cher qu ils les régularisent pour pouvoir travailler , C est pénible Dieu nous vient en aide.

  5. Cet expert doit comprendre que le problème est bien plus profond que cette place du square Port Said . Raisonnez en macro-polico-économique vous verrez que c’est tout le système qui doit disparaître pour laisser place à une gestion POLITIQUE du pays. L’Algérie se doit de modifier son visage institutionnel pour de meilleurs cadres , de meilleures pratiques et de meilleurs sentiments. Oui sentiments, car lorsque l’amour du pays fait défaut , c’est toute la structure de la nation qui qui trébuche.
    Depuis plus de cinquante ans , l’Algérie fait fausse route à cause de ces gouvernants successifs qui ne pensent qu’a eux et à leurs familles. Basta et le marché parallèle de devises disparaîtra.

Comments are closed.