Algérie : Exemption du service militaire aux Algériens de plus de 30 ans

Algérie – Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, promulgue ce 25 juin un décret portant sur l’exemption du service militaire pour les Algériens de plus de 30 ans.

En effet, c’est ce qu’a indiqué un communiqué de la Présidence de la République rendu public ce jeudi. Ainsi, les citoyens Algériens; dont l’âge est de 30 ans et plus; et également non incorporés; sont officiellement exemptés du service militaire en Algérie. Cette décision intervient suite à la signature d’un décret présidentiel, par Abdelmadjid Tebboune. 

Ce dernier prévoit une dérogation aux obligations du service national pour les citoyens qui atteindront la condition d’âge susmentionné; à la date du 31 décembre 2020. De plus, le communiqué précise, que ce nouveau décret concerne également les concitoyens Algériens âgés de 30 ans et plus à la date du 31 décembre de l’année en cours; et qui n’ont pas encore régularisé leur statut concernant le service national au sein de la force militaire de l’Algérie. 

40.000 insoumis attendent l’amnistie présidentielle

S’agissant de la condition d’âge de 30 ans et plus citée ici haut; cette disposition serait probablement une réponse à l’appel des députés; effectué au début de ce mois. En effet, rappelons que des parlementaires de l’Assemblée nationale (APN) se sont adressés au président de la république, Abdelmadjid Tebboune; afin de dispenser ces 40.000 jeunes du service national en Algérie par décret présidentiel. 

Par ailleurs, la demande de régularisation faite par ces députés concerne les Algériens nés entre 1990 et 1994. À cet égard, le vice-président du MSP, Youcef Adjissa, a adressé une correspondance à la Présidence demandant de « prendre toutes les mesures nécessaires; afin que le service national ne soit plus un obstacle dans la vie professionnelle du citoyen Algérien ».

Pour sa part, la députée du RND, Louisa Chouiha, a également exhorté une amnistie présidentielle du service national; pour les jeunes âgés de 25 ans et plus. Retardataires (pas encore mobilisés) et insoumis confondus; a-t-il stipulé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes