Euro – Dinar (DZD) : quel impact de l’ouverture des frontières sur le taux de change

Algérie – L’ouverture effective des frontières nationales aurait, pour sûr, un impact conséquent sur le taux de change du Dinar (DZD) face à l’Euro. Voici l’avis des experts.

La reprise des vols internationaux a repris ce mardi 1er juin 2021 en Algérie. Cette décision gouvernementale influencerait probablement le cours de change de la monnaie nationale. Effectivement, l’ouverture des frontières nationales favoriserait et augmenterait la demande sur la devise, à savoir l’Euro et le Dollar, ce qui impacterait le taux de change du Dinar (DZD).

De son côté, Brahim Guendouzi qui est professeur d’économie s’attend à ce que la monnaie nationale continue de subir « les fluctuations actuelles ». C’est-à-dire que le Dinar aurait de fortes chances de poursuivre sa trajectoire à tendance baissière, toujours selon l’intervenant. 

L’économiste confie aussi que la monnaie de l’Algérie serait « influencées par l’Autorité monétaire ». Cela « dans le cadre d’un processus d’ajustement des cours de change de la monnaie nationale […] en rapport avec les déficits internes et externes » de notre pays. C’est en tout cas ce que rapporte le média en ligne La Patrie News dans son édition, d’hier, des propos émis par Brahim Guendouzi.

Quel serait l’avenir du Dinar (DZD) dans les semaines à venir ?

Ainsi, et selon le Pr Guendouzi, la monnaie nationale risquerait fortement de poursuivre son chemin en pente descendante par rapport aux monnaies fortes. Il ajoute dans ce sillage que « la conjoncture économique actuelle est favorable à une détérioration des cours de change ». 

Une chute qui se ressentirait au niveau du marché officiel et parallèle confondus, estime le même locuteur. En ce qui concerne le spécialiste en Finance Souhil Meddah, les prévisions ne sont pas exactement les mêmes. 

Ainsi, le financier susmentionné penserait, pour sa part, que le marché noir (Square Port-Saïd) connaîtrait dans les jours à venir « une légère stabilité ». De telle manière qu’à la fin de la saison estivale ; la devise reviendrait à « des niveaux acceptables et soutenables par tous », a-t-il dit. C’est aussi ce dont nous informe la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé