AccueilActualitéAlgérieAlgérie : « L’État des complots, c’est fini ! », promet Tebboune

Algérie : « L’État des complots, c’est fini ! », promet Tebboune

Algérie – Le président Tebboune a déclaré, lors d’une récente réunion, que « l’État des complots » était terminé. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans ce numéro du dimanche 25 septembre 2022.

En effet, le chef de l’État a présidé, samedi, la réunion périodique gouvernement-walis. Celle-ci s’étale sur deux jours au Palais des Nations. Sachant qu’elle a pour thème la « Promotion de l’économie nationale et du développement local ». Durant cette rencontre entre les membres du gouvernement et les walis, le président Tebboune s’est également exprimé sur les complots qui ont, jadis, été orchestrés au sein de l’État en Algérie. 

Et ce, par de riches hommes d’affaires et hauts fonctionnaires. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. En fait, le chef de l’État a déclaré mot pour mot lors de cette quatrième édition de la réunion périodique gouvernement-walis que « nous sommes rentrés dans une nouvelle ère, celle d’un état moderne ». 

Voulant dire par là que « la République des intrigues et des complots est terminée ». C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien francophone LExpression dans son récent numéro. On vous dévoile dans cette deuxième partie la suite des propos du président algérien. 

Tebboune souhaite renforcer le rôle des walis en Algérie

En fait, cette réunion avait pour objectif de présenter l’action du gouvernement en général et celle des walis en particulier. Ce n’est pas tout ! Cette rencontre avait également pour but de « réhabiliter le statut du wali et sa place dans le pays ». Tout en précisant que le mode de fonctionnement de la précédente décennie ne convenait plus actuellement. 

« Nous déplorons les mesures qui ont été prises dans les années 90 du siècle écoulé qui ont dépouillé le wali de toutes ses prérogatives », a proféré le président Tebboune. Vous l’aurez compris, il est maintenant plus que jamais primordial de renforcer les missions et les attributions de ces hauts fonctionnaires qui se sont effacées au fil des années. C’est aussi ce dont nous informe la source susmentionnée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes