Algérie : Une espèce de méduse dangereuse apparue sur les plages

Algérie – Une espèce de méduse dangereuse est apparue, ces derniers jours, sur les plages de la côte mostaganémoise. Est-elle venimeusement urticante ? Quel comportement faut-il adopter ? 

- Advertisement -

Vous avez peut-être observé, ces derniers jours, une espèce de méduse piquante et dangereuse, dotée de plusieurs tentacules transparentes, qui se profile sur les plages de la région de Mostaganem, en Algérie. Cet animal marin est en effet bien présent actuellement sur le rivage Nord-ouest du pays. Même si sa fréquentation n’est pas assidue en nombre, sa prolifération inquiète les autorités compétentes.  

Il faut savoir que la présence des méduses sur nos côtes n’est pas quelque chose de nouveau. Que ce soit en période hivernale ou estivale, celles-ci cohabitent avec les nageurs. Elles passent la plus grande partie de leur temps à effectuer de longs trajets. Elles se déplacent sur les rivages, où se concentre la nourriture. 

Certaines d’entre elles sont inoffensives mais ce n’est pas une généralité. Une centaine d’espèces de méduses peuvent avoir un poison très violent. Voire mortel. C’est le cas de celles observées sur les plages de celle qu’on surnomme la ville des Mimosas. 

Le ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques a lancé, ce 26 avril 2021, une alerte, via la direction locale de Mostaganem. « D’après plusieurs scientifiques, cette espèce de méduse est toxique et dangereuse pour l’homme ». C’est effectivement ce qu’on peut lire sur la publication qu’a postée, ce lundi, Sid Ahmed Ferroukhi. 

Méduses sur le littoral de Mostaganem : un appel à la vigilance !

Envoûtantes, mais dangereuses, leur piqûre est potentiellement nuisible à la santé. Ces créatures présentes sur les plages mostaganemoises seraient plus urticantes que les méduses habituelles. Sous leurs airs passifs, elles cachent en réalité des caractéristiques très différentes les unes des autres. 

Notez bien que les méduses venimeuses sont capables de détruire les cellules humaines. Elles causent une douleur insoutenable chez les humains. C’est pourquoi le MPRH a alerté les professionnels du secteur, notamment les pêcheurs, de la région côtière précitée. Il leur recommande ainsi de prendre leurs précautions sur les littoraux et dans l’eau. Il leur est également conseillé de ne pas les toucher, même si elles sont échouées ou mortes. 

En cas d’envenimation, il est important de ne pas frotter la zone piquée. Il suffit simplement d’ôter les tentacules de la méduse. Retirez rapidement ces fragments adhérents à la peau, à l’aide d’une pince, d’un morceau d’algue ou d’un coquillage.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes