Algérie : l’Espagne réagit au gel du traité d’amitié

Espagne – Au lendemain de la décision émanant du Gouvernement algérien concernant le gel du traité d’amitié entre l’Algérie et l’Espagne, la première réaction de celle-ci vient de tombée.

L’Algérie a suspendu ce mercredi le traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération qui la relie à l’Espagne depuis octobre 2002. Signe de représailles au revirement espagnol sur sa position concernant les territoires occupés du Sahara occidental. Cette fois-ci, la réaction nous vient de Madrid, suite aux déclarations du ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares.

En effet, ce jeudi 9 juin, le ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, a fait une déclaration sur la situation qui règne entre les deux pays. Ce dernier a déclaré que l’Espagne prépare une réponse « adéquate, sereine et constructive, mais ferme ».  Dans la défense « des intérêts espagnols et des entreprises espagnoles ». Il s’agit de ce que rapporte Echorouk dans son dernier numéro.

Il a ajouté que l’Espagne surveillait les flux de gaz en provenance d’Algérie. Son principal fournisseur, et qu’ils n’étaient pour l’instant pas affectés par le conflit diplomatique. José Albares a toutefois fait savoir que la volonté du gouvernement de son pays ; est de maintenir les meilleures relations avec l’Algérie comme avec les autres pays voisins.

L’Algérie suspend les échanges commerciaux avec l’Espagne

Il faut dire que depuis mars 2022, les relations entre l’Algérie et l’Espagne se détériorent de plus en plus. Pour rappel, Madrid s’est alignée sur la position du Maroc qui veut faire du Sahara occidental un territoire autonome sous souveraineté marocaine.

La décision de l’Algérie de rompre son accord d’amitié avec l’Espagne s’inscrit dans un climat de tension entre les deux pays qui dure depuis des mois. Il convient également de noter que l’Association Professionnelle des Banques et des Établissements Financiers (ABEF) ; a donné des instructions relatives au gel des opérations d’importation et d’exportation depuis et vers l’Espagne à partir d’aujourd’hui.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes