AccueilÉconomieAlgérie : comment éradiquer le marché noir définitivement ?

Algérie : comment éradiquer le marché noir définitivement ?

Algérie – Lors de la réunion régionale du projet de coopération internationale (Solifem) qui s’est tenue en Algérie, le dossier du marché noir a été posé sur la table. Dzair Daily vous dit plus à cet égard dans cette nouvelle édition du mardi 29 novembre 2022. 

En effet, le marché noir devient de plus en plus fréquent et menace l’économie de plusieurs pays d’Afrique du Nord, dont l’Algérie ainsi que les pays du Moyen-Orient. Pour cela, les autorités concernées déploient tous les efforts nécessaires pour faire face et éliminer ce phénomène. Il s’agit en tout cas d’une information rapportée par le quotidien L’Expression Dz

Dans le détail, une réunion a été consacrée visant la mise en œuvre d’une mesure pour passer d’une économie informelle à une économie formelle. On parle ici de la réunion régionale du projet de coopération internationale (Solifem). Celle-ci s’est tenue, ce lundi, à l’hôtel El Djazaïr en Algérie. Et ce, en présence de plusieurs responsables.

À savoir, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et l’ambassadeur de la Délégation de l’Union européenne en Algérie. En plus des représentants du bureau régional de l’Organisation internationale du travail (OIT). Ainsi que des délégations de plusieurs pays de la région. Selon les précisions de la même source, ce projet concerne l’Algérie, le Liban, l’Égypte et la Palestine. 

Solifem : voici plus de détails sur ce projet 

Selon la susdite source médiatique, le projet Solifem vise à apporter des solutions tangibles et permanentes. Et ce, au problème de travail et de l’emploi, en particulier pour les jeunes et les femmes. Dans ce cas, l’Algérie cherche à créer des mécanismes durables capables de transformer le marché noir en une économie transparente et légale

L’objet de cette réunion, selon la même source, consiste aussi à apporter des propositions et des suggestions pour cette nouvelle démarche. Cela, dans le but de faciliter la transition et le passage de l’économie informelle à l’économie formelle. Soit, en développant de nouvelles stratégies nationales intégrées. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes