Algérie : emprunt obligatoire et finance islamique pour relancer les projets bloqués ?

Algérie – Le ministère des Finances s’apprête à sortir un texte de loi qui organisera l’opération du lancement des chèques relevant de la finance islamique ainsi que l’emprunt obligatoire, dévoile Yazid Benmouhoub. 

En effet, si l’on croit le quotidien arabophone Echorouk et d’après le directeur général de la Bourse d’Alger, Yazid Benmouhoub, le ministère des Finances compte lancer une loi qui régira le processus de lancement en Algérie des chèques de la finance islamique au même titre que l’emprunt obligatoire. L’objectif consiste à débloquer les projets en suspens.  

Suite au lancement du financement islamique disponible à présent dans certaines banques algériennes, cette nouvelle loi va être dirigée pour financer divers projets. Il s’agirait notamment de projets gouvernementaux. Mais aussi privés. Toutefois, la priorité est accordée aux projets bloqués en premier lieu. 

Le responsable déclare autre chose à la même source. Il évoque alors une rencontre du ministère des Finances avec des membres de l’APN. Dans cette réunion, le premier argentier du pays avait annoncé la promulgation de ladite. Celle qui réglementerait le processus des chèques islamiques qui deviendraient désormais une nouvelle formule de financement. 

Yazid Benmouhoub s’exprime à propos de l’ouverture à la bourse

Il souligne, en outre que ces produits de la finance islamique reçoivent une forte demande par les citoyens ainsi que les commerçants. À cet égard, cette nouvelle loi qui prendrait en charge le processus de gestion des chèques financiers. Ils deviendraient plus tard un nouveau moyen de financement. 

Par ailleurs, le porte-parole a annoncé une toute nouvelle étape dans l’ouverture prochaine du capital de deux entreprises privées à Alger. Une institution qui s’emploie à lancer son épargne, afin de passer à une nouvelle alternative. Celle d’un tout nouveau mécanisme de financement. Et ce, afin d’être présent sur le marché financier dans le futur. 

Benmouhoub a par la suite confirmé que la Bourse comptait poursuivre sa série de rencontres avec des hommes d’affaires afin de les sensibiliser à l’importance de l’ouverture à la Bourse. Il indique également que cette même institution mènera une grande campagne de sensibilisation pour communiquer les avantages de cette ouverture.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé