Algérie : les écoles coraniques dans les mosquées rouvrent

Algérie – Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a permis la réouverture des écoles coraniques dans les mosquées. Plus de détails, dans cette édition du 26 septembre 2021. 

En effet, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a profité de la prière du vendredi en la présence des fidèles pour annoncer la réouverture des écoles coraniques dans les mosquées en Algérie. C’est en tout cas ce que nous apprend le quotidien arabophone Echorouk, dans son édition d’hier. 

En fait, le ministère a annoncé dans son communiqué que cette décision survenait dans le cadre de l’étroite coopération entre la Commission ministérielle de la fatwa. Avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie. Une réunion a eu lieu avec son porte-parole, le docteur Djamel Fourar. C’était afin de discuter un certain nombre de questions liées à l’activité des mosquées. 

La rencontre s’est tenue à la lumière de l’amélioration de la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Les questions soulevées lors de cette réunion ont abouti à certaines réponses. En premier lieu, le retour progressif du Sermon du vendredi. Ensuite, les imams peuvent reprendre leur cours avant la prière de l’icha. Cela se fera tous les lundis et jeudis.

D’autres points abordés par le ministère des Affaires religieuses 

Cela en tâchant de respecter les mesures et les protocoles sanitaires de prévention et de protection. Ceux contre la propagation du coronavirus (Covid-19). En outre, les imams feront en sorte de sensibiliser les gens à la vaccination. C’est en appelant la population à aller se faire vacciner. 

Par ailleurs, les livres du Coran seront mis à la disposition des fidèles. C’est pour qu’ils puissent les lire durant leur présence dans la mosquée. Celle-ci accueillera également les enfants pour rejoindre le cercle d’éducation coranique. Alors, la reprise des écoles coraniques est désormais d’actualité. 

Un autre point a été abordé. Celui de la campagne de vaccination en faveur des imams et des enseignants. Ainsi que les autres employés des mosquées et du secteur des Affaires religieuses.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes