AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : l’éclatement d'un puits de pétrole fait le buzz (vidéo)

Algérie : l’éclatement d’un puits de pétrole fait le buzz (vidéo)

Actualité – Une vidéo illustrant du pétrole qui coule à flots à partir d’un puits situé au milieu du désert, en Algérie, met les réseaux sociaux en ébullition depuis plusieurs jours. Les détails sur ce sujet arrivent dans les lignes qui suivent.

Partagée par plusieurs milliers de personnes sur Twitter comme sur Facebook, la vidéo montre une grande quantité de pétrole qui se sauve d’un puits au milieu du Sahara d’Algérie. Des personnes ont en effet filmé cette scène peu commune de l’or noir se mêlant au sable doré du désert Dz.

La séquence en question a été visionnée des dizaines de milliers de fois et atteint actuellement plus d’un million de vues. Elle est accompagnée de la légende « Le sous-sol algérien regorge de pétrole, c’est incroyable ». Elle ne cesse de faire le tour de la Toile, avec son lot de commentaires.

En effet, en plein milieux du désert, un liquide noir aux reflets irisés jaillit de sous-terre. À quelques mètres les unes des autres, plusieurs mares semblent bouillonner. Le fluide sombre s’étend ainsi autour des flaques et se répand sur le sable.

L’un des hommes ayant filmé ce phénomène confirme qu’il s’agit bien d’un puits de pétrole qui a éclaté à quelques mètres d’un gisement. Nous vous invitons maintenant à regarder tout cela en vidéo.

Les cours du baril repartent à la hausse

Par ailleurs, dans le même contexte, nous vous présenterons dans cette seconde partie, les prix du pétrole brut enregistrés sur le marché ce vendredi 2 décembre 2022. En fait, il faut savoir que la tendance pour aujourd’hui est à la hausse. Les cours de l’or noir ont en effet augmenté lors des échanges de la matinée écoulée.

Dans le détail, les contrats à terme du Brent ont, en effet, quelque peu haussé pour atteindre 87,24 dollars le baril. Même son de cloche pour les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate (WTI). Ce dernier a enregistré une hausse de 0,22 %. Il s’est apprécié à 81,40 dollars le baril.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes