Algérie : de l’eau jaune et imbuvable au robinet dans cette wilaya

Algérie – Les citoyens expriment leur indignation par rapport à l’eau jaune et imbuvable qui coule du robinet dans une wilaya en Algérie. On vous en dit plus, dans la suite de cette édition du 7 mars 2022.

La distribution d’eau connaît une perturbation depuis plus d’une année dans plusieurs régions du territoire national. Et voilà que les habitants d’une wilaya en Algérie ont eu droit à une eau jaune et imbuvable coulant du robinet. Il s’agit de ce que précise le quotidien Le Soir d’Algérie.

En effet, les habitants de la wilaya de Aïn Témouchent dénoncent la qualité de l’eau qui coule des robinets. D’autant plus que ce phénomène devient maintenant assez habituel. D’ailleurs, les citoyens de ladite wilaya ont indiqué que ça fait déjà quelques jours qu’ils vivent avec.

Tout en ignorant les raisons qui se tiennent derrière ce problème, la population a exprimé son inquiétude. Les gens ne se préoccupent pas juste du fait que cette eau qui jaillit des robinets soit de couleur jaunâtre. L’autre souci est qu’elle présente également une odeur désagréable. Ce qui peut représenter un danger pour la santé des familles.

Aïn Témouchent : quelle réaction de l’ADE ? 

Face à ce problème, les habitants de Aïn Témouchent refusent d’utiliser cette eau qui coule de leurs robinets. De ce fait, la population se trouve obligée de satisfaire ses besoins en eau, potable en particulier, auprès des commerçants. En outre, un nombre de femmes a témoigné au média précité que cette eau n’est même pas utile aux travaux ménagers.

Cependant, les services de l’Algérienne des eaux (ADE) n’ont, jusqu’à présent, émis aucune explication à ce sujet. Par ailleurs, la même source a fait savoir que cette wilaya de l’Ouest algérien est alimentée en eau depuis le barrage de Beni Bahdel, à Tlemcen. De plus, elle est approvisionnée en eau potable à partir de la station de dessalement de Chatt El Hillal.

Par ailleurs, la wilaya d’Oran est, elle aussi, concernée par ce problème d’eau imbuvable dans les robinets. Effectivement, les citoyens de cette wilaya ont souligné que ce fait persiste depuis près d’une semaine. Ainsi, il est important de noter que les deux wilayas, Oran et Aïn Témouchent, partagent la même source. Notamment, celle qui les alimente en eau potable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes