9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Vers un durcissement des mesures de confinement sanitaire

Algérie : Vers un durcissement des mesures de confinement sanitaire

Publié le

- Publicité -

Algérie – Face à une constatation grandissante du non-respect des consignes de confinement sanitaire, le gouvernement menace de procéder à la fermeture des activités commerciales après les avoir autorisés à la ré-ouverture en début du mois de Ramadan.

En effet, depuis l’assouplissement des mesures visant à suspendre certaines activités commerciales en vue de limiter la propagation du Coronavirus Covid-19; les listes des personnes diagnostiquées positives ont atteint des pics sans précédent.

C’est lors d’une visite au CHU de Sétif ce 02 mai; que le premier ministre Abdelaziz Dejard a exprimé son mécontentement face au manque de vigilance de la part des citoyens quant à la situation sanitaire que traverse le pays.

- Publicité -

Si le « non-respect persiste »; il conduira à l’application du plan B à savoir, « le renoncement à ces certaines décisions prises par le gouvernement pour faciliter la vie aux citoyens »; a indiqué le Premier ministre, cité par le l’agence officielle APS.

Dans le même sillage, Djerad a fait savoir que la lutte contre le Coronavirus est devenue aujourd’hui « une responsabilité individuelle et collective »; appelant à passer de la solidarité socio économique à la solidarité humaine qui amène le citoyen à prendre conscience qu’il est en danger.

Non-respect du confinement : Tebboune hausse le ton

Les propos du Premier ministre rejoignent les récentes déclarations du président Abdelmadjid Tebboune, qui a menacé d’ordonner la fermeture des activités commerciales; lors de sa dernière entrevue avec les représentants de la presse nationale. En effet, Tebboune a laissé présager des mesures stricts pour contrer la propagation du virus, dues au non respect des distances de sécurité et autres consignes prescrites par le corps médical.

- Publicité -

« On a relancé certaines activités jugées nécessaires par le gouvernement, mais le problème n’est pas tant l’allègement ou la réouverture de certains magasins que le comportement des citoyens »; a relevé le Président en qualifiant le comportement de la population « d’incompréhensible ».

Pour rappel, le plan B a pris effet dans un bon nombre de wilayas, à partir de ce dimanche 3 mai; avec l’annonce de fermeture de plusieurs commerces jugés dangereux pour la santé des populations locales. Selon des sources médiatiques concordantes, plusieurs autres régions pourraient être concernées dans les jours à venir.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -