24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleLe duo coup de cœur de Baaziz et Numidia Lezoul à la...

Le duo coup de cœur de Baaziz et Numidia Lezoul à la loupe (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – Deux voix, deux générations se sont retrouvées au sein d’un duo artistique à grand contraste improvisé par le chanteur Baaziz et Numidia Lezoul sur le plateau de celle-ci, en l’espace d’une chanson. Examinons de plus près la séquence qui a su capter l’attention. 

Tout les différencie ! Le contraste est immense ! L’une est une jeune femme de la génération hyper connectée baignant dans le monde des réseaux sociaux. L’autre est un homme que « les années de braise » ont forgé pour en faire aujourd’hui un vétéran de la chanson engagée. Les deux figures artistiques notoires en Algérie, Baaziz et Numidia Lezoul, sont quand-même parvenues à tourner leurs divergences en outils avantageux.

Le 17 avril dernier, ils ont pu transformer leurs différences en ingrédients « magiques » d’un tableau aussi joli que drôle et surprenant. Ce tableau dynamique et coloré, ils l’ont dessiné à deux au grand bonheur des téléspectateurs de Lina TV. L’influenceuse, chanteuse et comédienne, mais aussi animatrice, à savoir Numidia Lezoul, a demandé de chanter quelque chose avec son invité dans l’émission « Why not ! ».

- Publicité -

Le choix tombe alors sur un morceau de Baaziz dont le titre reprend les noms des célèbres personnages de William Shakespeare, « Roméo et Juliette » en l’occurrence. Il s’agit en fait d’une chansonnette qui mêle l’humour à l’amour. Le texte se situe ainsi au carrefour de la romance et de l’autodérision. La mélodie est assez légère et agréable et teintée de dynamisme.

Les paroles, pour revenir à elles, racontent la flamme ardente d’« un Roméo algérien » qui chante sa folie passionnelle pour sa bien-aimée en ne se prenant pas trop au sérieux. En plus d’emprunter les deux noms de personnages au dramaturge anglais, la chanson est une sorte de parodie de l’éternelle « Ne me quitte pas ». 

« Roméo et Juliette » à l’algérienne : Baaziz invente un refrain taillé sur mesure pour Numidia Lezoul 

C’est l’œuvre magistrale d’un certain Jacques Brel que l’Histoire refuse d’oublier. L’interprétation de la chanson de Baaziz avec Numidia Lezoul est croustillante. Les répliques de la jeune femme et les commentaires du chanteur lui-même, qui les incruste d’un temps à autre au bout milieu de sa musique, donnent un aspect nouveau au morceau. « C’est qui Roméo ? », demande la présentatrice du programme.

- Publicité -

« C’est toi », lui répond le natif de Cherchell. « C’est qui Juliette ? », interroge-t-elle encore. Là aussi Baaziz lui répond que c’est elle. « Alors, je représente tout le monde moi », éclate de rire celle qui s’est mise dans la peau de Marylin Monroe. C’était, à vrai dire, pour célébrer le lancement de la chaîne télé dans laquelle justement elle reçoit l’interprète de « Je m’en fous ». « T’es un bébé d’amour », rétorque le chanteur par la suite.

L’expression est employée par Numidia en guise de surnom pour ses abonnés. Cette dernière ne s’attendait pas que Baaziz, connu pour son « aversion » à l’endroit des réseaux sociaux, ait connaissance de ce détail. « Tu as Instagram ! », s’étonne-t-elle en effet. « Non, moi je suis bio. Je n’ai rien de tout ça », assure l’auteur-compositeur qui a eu, lui aussi, l’expérience d’animer une émission télévisée avec « Guessra maa Baaziz ».

« Je maudis ma chance : mon bébé d’amour n’est pas de ma génération », chante donc Baaziz pour Numidia Lezoul. La gestuelle et la mimique de celle-ci forment des réactions en parfaite harmonie avec la prestation du chanteur algérien qu’on a coutume de voir décontracté. Le duo nait de la rencontre de deux esprits qui savent se lâcher et s’amuser avec, comme bonus, du talent et de la créativité. Le public a tout simplement adoré.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -