AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : Des drones pour protéger les forêts des incendies ?

Algérie : Des drones pour protéger les forêts des incendies ?

Algérie – Le directeur général des forêts (DGF), Ali Mahmoudi, a révélé que la mise en œuvre des drones innovants sera prochainement effective, pour lutter réellement contre les incendies de forêts.   

Au cours de ces dernières années, plusieurs wilayas du Nord, du Centre et de l’Est du pays ont connu des feux qui ont ravagé de vastes étendues sauvages et naturelles. Ils ont ainsi engendré de lourdes conséquences, en termes de perte de biens et de vie humaine. Pour améliorer les phases de lutte contre ces incendies de forêts en Algérie, la DGF met au point, depuis un moment, des matériels innovants tels que les drones.  

Tel que rapporté par El Djazairia, les technologies modernes du numérique et de la robotique seront déployées dans les mois à venir. Cela dans le cadre de la politique de prévention des incendies de forêts. Autrement dit, ces dispositions permettent d’approfondir l’enquête pour non seulement déterminer les raisons et les auteurs de ces sinistres. Mais aussi afin de réagir rapidement et efficacement face à un début de feu. Et limiter ainsi ses effets.

| Lire aussi : Un Algérien conçoit un drone pour lutter contre les feux de forêts

En effet, le MESRS assurera l’acquisition des drones performants. Leur utilisation se démocratisera en premier lieu dans les zones qui souffrent d’un manque d’agents forestiers. C’est en effet ce qu’a indiqué le DG des forêts, Ali Mahmoudi.

| Sujet connexe : Ce qu’a dit le Premier ministre sur les forêts qui brûlent 

En sus, pour une plus grande maîtrise des brasiers, la DGF prévoit faire acquisition de quinze (15) autres camions spéciaux de lutte anti-incendie. Les sapeurs-pompiers et les éléments dudit établissement devront également bénéficier d’autres moyens pour combattre le déboisement dans le pays. 

Toujours selon Ali Mahmoudi, des discussions et des échanges sont actuellement en cours entre son département et l’entreprise de transport aérien, Tassili en l’occurrence. Un partenariat qui vise à mettre à disposition des soldats du feu, des avions bombardiers d’eau (ABE).

Toutefois, l’élaboration de ce projet prometteur reste tributaire aux hautes autorités nationales. C’est en tout cas ce qu’a rappelé le responsable tout en soulignant que ces nouvelles implémentations dénotent de la détermination à protéger efficacement le poumon vert de l’Algérie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes